Bowyer remporte la 1ère course du Chase

Une image entra-perçue à la fin de l’épreuve de dimanche sur le New Hampshire Motor Speedway résume parfaitement l’histoire. Sur cette image, nous avons vu la Chevrolet n°33 de Clint Bowyer dans un nuage de fumée après un burnout pour célébrer la victoire et lors des Sylvania 300 et la Chevrolet n°14 de Tony Stewart en panne d’essence poussée par un Truck alors qu’il semblait quasiment assuré de l’emporter un tour plus tôt.

Bowyer, dernier pilote à s’être qualifié pour les playoffs de la NASCAR Sprint Cup et Stewart ont tous les deux tenté un pari en ne repassant pas par les stands après leur dernier ravitaillement au 208ème des 300 tours de course sur l’ovale de 1.058 mile.

Et à ce petit jeu, c’est Bowyer qui a gagné. Il s’est imposé devant un Denny Hamlin très tenace avec 0.477 seconde d’avance sur la ligne. Grâce à cette victoire, Bowyer remonte à la deuxième place du classement général après cette première des 10 courses du ‘Chase’. Hamlin conserve l’avantage et compte désormais 35 points d’avance avant l’épreuve de Dover.

Stewart est le grand perdant de cette course. Tombé en panne d’essence dans le virage n°4 dans l’avant-dernier tour, il semblait en mesure de s’imposer.

“Juste à sec” a immédiatement réagi Stewart.

Le double champion de la NASCAR quitte Loudon à la 11ème place du ‘Chase’ à déjà 124 points d’Hamlin.

Bowyer tentait toujours d’économiser du carburant alors que derrière lui Hamlin était à l’attaque et le pilote de la n°33 a finalement décidé d’accélérer à fond à la sortie du virage n°4.

“Plein gaz, reste à fond et gagne” a annoncé son spotter Mike Dillon à la radio alors que Bowyer était dans le dernier virage.

Jamie McMurray a terminé à la troisième place devant Dale Earnhardt Jr.. Kevin Harvick, qui était en tête du championnat après les 26 premières courses de la saison a terminé cinquième malgré de gros problèmes de tenue de route. Il est maintenant troisième du classement général à 45 points du leader.

Jeff Gordon, David Reutimann, Ryan Newman, Kyle Busch et Sam Hornish Jr. ont complété le Top-10.

Bowyer était arrivé à Loudon assez optimiste avec en mémoire sa victoire de 2007 sur ce circuit. Grâce à ce succès, il met fin à une série de 88 courses sans victoire.

“J’avais l’impression que cette course serait comme celle de 2007 et nous avons réussi.”

Mais sans la panne d’essence de Stewart, la victoire de Bowyer n’aurait pas été si évidente.

“Je pense que je pouvais reprendre Stewart, mais j’économisais tellement le carburant dans le milieu des virages, que je devais le laisser filer. Je peux vous dire qu’à la voix de Shane Wilson (son crew chief) il était vraiment très nerveux.”

Bowyer est finalement lui aussi tombé en panne d’essence dans ce tour de célébration. Stewart a coupé la ligne en 24ème position juste devant le quadruple champion en titre de la NASCAR Jimmie Johnson dont la course a été ruinée par un problème de roue mal fixée.

Hamlin, leader du championnat avant l’épreuve a survécu à un tête à queue dans le virage n°4 qui l’avait fait chuté de la troisième à la 22ème place sur la piste. Au tour 214, alors qu’Hamlin entrait de ce virage, la Ford n°99 de Carl Edwards a glissé vers l’extérieur dans la Toyota n°11 déclenchant presque immédiatement le tête à queue.

“Il ne peut pas tenir sa ligne celui-là ?” a crié Hamlin dans sa radio juste avant que le spotter d’Edwards ne diffuse un message d’excuses de son pilote.

“Je suis devenu fou à la radio pendant 10 secondes et c’était un truc du genre : Et voilà, qu’est ce qu’on va faire maintenant. Dites-moi simplement comment on va revenir devant.” a expliqué Hamlin à propos du tête à queue qui l’a forcé à rentrer à son stand et ainsi éliminer un pari sur la consommation.

“Je pense qu’il y a quelques années, j’aurai vraiment pété les plombs, mais je pense que je suis maintenant plus relax et cela paye.”

odio dictum mattis efficitur. elit. et, sed libero ut consectetur pulvinar eleifend