Une première ligne 100% Peugeot

Alors que Peugeot et Audi avaient joué à un coup à moi, un coup à toi depuis le début des essais du Petit Le Mans (disputé sur le circuit de Road Atlanta), la séance de qualification a vu la marque Française décrocher la pole position grâce à un Anthony Davidson qui n’en finit plus d’impressionner au volant de la 908.

Le britannique s’est installé très rapidement en pole aorès seulement quatre tours. Pedro Lamy, sur l’autre 908, a signé le deuxième temps des qualifications. Benoît Tréluyer a été le plus rapide des pilotes Audi, à moins d’une cinq dixièmes de Davidson. Les chronos des Peugeot et des Audi restent donc assez proches, laissant augurer d’une course animée entre les deux ogres de l’Endurance.

L’autre intérêt majeur du Petit Le Mans est la lutte pour le titre en catégorie prototype. Celle-ci oppose les équipes Highcroft (Simon Pagenaud/David Brabham, épaulés ici par Marino Franchitti) et Muscle Milk Cytosport (Klaus Graf, qui bénéficie du renfort non négligeable de Lucas Luhr et de Sascha Maassen).

La Porsche des seconds a devancé la HPD des premiers, mais les deux ont dû s’incliner face à la Lola Mazda de l’équipe Dyson, très en verve en cette fin de saison.

45 voitures sont présentes ce week-end à Road Atlanta, ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps en ALMS.

Le départ de la course sera donné demain à 17 heures (heure française).

felis neque. justo consectetur et, risus.