JK Vernay champion 2010 d’IndyLight

Le pilote français J.K. Vernay a tué le suspense pour l’attribution du titre en Indy Light en s’assurant la première place du championnat dès l’agitation du drapeau vert des Fuzzy’s Ultra Premium Vodka 100, dernière épreuve de la saison 2010.

Une fois le titre attribué, les regards se sont ensuite tournés vers Brandon Wagner. Pour sa 13ème course en carrière et cinquième de la saison, Wagner a résisté aux attaques de James Hinchcliffe pour finalement couper la ligne avec 0.7006 seconde d’avance et ainsi empocher sa première victoire.

Wade Cunningham, qui s’était imposé à Indianapolis lors de son unique autre départ de la saison a terminé troisième devant Adrian Campos et la poleman Pippa Mann.

Ancien champion d’USAC, Wagner s’est élancé depuis la troisième place sur la grille, mais il a tout de suite pris l’avantage sur ses rivaux. Il a ensuite mené tous les tours sauf un lors d’un passage au stand.

Hinchcliffe, qui terminé deuxième du championnat à 23 de Vernay a tout donné pour essayer de dépasser Wagner, mais il n’a jamais réussi à trouver l’ouverture. Il termine la saison avec 10 Top-5 et trois victoires.

Vernay, qui s’était qualifié à la 13ème place a terminé la course 15ème. Assuré du titre à partir du moment où il prenait le départ de l’épreuve, il a pu partager sa victoire avec son grand père Jacques Vernay, ancien pilote de rallye, qui a fait exceptionnellement le déplacement depuis la France.

Le pilote français est le cinquième rookie dans l’histoire de la série à s’imposer dès sa première année en Indy Light.

Interrogé sur son avenir lors de l’émission Splash’n’ Go sur US RACING, il a confirmé vouloir rouler en IndyCar la saison prochaine. Plusieurs pistes sont actuellement à l’étude dont une montée avec son équipe, la Sam Schmidt Motorsports.

venenatis, risus ut pulvinar Nullam risus.