Le titre pour Pagenaud et Brabham

Même si la vedette leur a été volée par la présence de Peugeot et d’Audi au départ de cette treizième édition du Petit Le Mans, l’équipe Highcroft Racing jouait ce week-end le titre ALMS 2010 en catégorie prototypes.

Une saison moins facile que prévue, tant la concurrence de la Porsche RS Spyder s’est révélée difficile sur plusieurs circuits du championnat. Simon Pagenaud et David Brabham ont donc dû attendre la dernière manche de la saison pour décrocher enfin le titre de champion, le deuxième d’affilée pour l’Australien, le premier pour le Français.

En arrivant à Road Atlanta, les calculs étaient simples pour Simon et David : il fallait avant tout tenir au moins 70% de la distance, de façon à être assurés de marquer les points suffisants pour ne plus être rejoints au championnat.

Le Patron Highcroft Racing a fait mieux que ça : épaulés par Marino Franchitti, Simon Pagenaud et David Brabham ont dominé les débats en catégorie LMP2. Jamais la Porsche de Klaus Graf n’a été en mesure de réellement inquiéter la HPD, malgré le soutien de Lucas Luhr et de Sascha Maassen (deux spécialistes de la RS Spyder).

Parti de la huitième position sur la grille, Simon Pagenaud a rapidement passé Klaus Graf dès le deuxième tour. Il s’est ensuite élancé à la poursuite de la Lola Mazda de Chris Dyson, pour passer en tête quand Dyson choisissait de ravitailler dès le premier drapeau jaune au 19ème tour.

A partir de là, jamais la HPD n°1 n’a quitté la première place, même lors des ravitaillements qui ont suivi. Pagenaud, Brabham et Franchitti ont enchaîné les doubles relais (deux pour Simon et David, un pour Marino) avec une régularité parfaite. Et la fiabilité a également été sans défaut puisqu’à aucun moment l’équipe n’a dû soulever le capot moteur pour intervenir sur la mécanique. En fait la seule intervention des mécaniciens a été pour enlever un débris qui s’était coincé dans l’écope du frein avant-gauche !

Au final, la HPD Highcroft s’est classée quatrième au général et première en LMP2, avec onze tours d’avance sur le second. Ce résultat a permis à David Brabham et Simon Pagenaud de remporter le titre avec vingt points d’avance. Le Team Highcroft remporte également le titre équipe.

David Brabham : « Remporter un second titre avec l’équipe Patron Highcroft est tout simplement incroyable. Simon et Marino ont fait un excellent travail toute l’année et quand on sait à quel point tout le monde a travaillé dans cette équipe, c’est une superbe récompense. La voiture a tourné comme une horloge toute l’année. Nous avons fini toutes les courses sur le podium et je dois aussi tirer mon chapeau à l’équipe Cytosport qui nous ont bien poussé toute l’année. Klaus, Greg et leur équipe ont été de brillants adversaires. Il y a eu une excellente ambiance dans les paddocks cette saison et tout le monde a été très respectueux envers chacun. Je m’attendais à ce qu’il y ait plus de soucis en piste au Petit Le Mans, mais la course a été très propre et c’était une très bonne façon de terminer la saison »

Simon Pagenaud : « C’était une longue saison et ce ne fut assurément pas facile. C’est sympa de finir par une victoire au Petit Le Mans, parce cette course est devenue une grande classique de l’Endurance. Le team a été fantastique et la voiture a été très facile à conduire, on se serait crû dans une jeu vidéo ! Je suis heureux de partager le titre pilotes et je dois remercier David et Marino, car sans eux je n’aurais pas pu remporter cet objectif. Ce sont d’excellents pilotes et c’est une chance de pouvoir être leur équipier. J’ai beaucoup appris. Il y a beaucoup d’émotion dans ce résultat, c’est difficile à expliquer. Nous avons vraiment eu une belle journée et une belle saison. Nous n’avons pas fait la moindre bosse sur la voiture qui a été très fiable. »

Marino Franchitti : « C’est fantastique de finir la saison de cette façon. A grand merci à Duncan Dayton pour m’avoir donné l’opportunité de rejoindre son équipe. Le Patron Highcroft Racing n’a pas fait la moindre erreur et c’était un honneur de partager le volant avec Simon et David. Nous avons fait un bon trio, et même si je n’ai roulé que sur les longues épreuves, j’étais présent à chaque course et étais impliqué sur tous les plans. Je suis très fier de mon équipe et heureux de remporter ma deuxième victoire d’affilée au Petit Le Mans. En plus, mon frère Dario vient de remporter un nouveau titre en Indycar, et nous avons donc plein de raisons de faire la fête ! J’espère être de retour la saison prochaine. »

Duncan Dayton : « Aujourd’hui, ce n’est pas seulement un hommage à David, Simon et Marino qui sont, je pense, les meilleurs pilotes du plateau, mais également à toute l’équipe qui a énormément travaillé pour nous donner une voiture en tout point parfaite. La voiture a tourné comme une montre BRM ! »

consequat. luctus in tristique Aenean efficitur.