Ryan Newman toujours loin de son meilleur niveau

Avec pas moins de cinq top-10 lors des six derniers rendez-vous, Ryan Newman est bel et bien l’un des pilotes en forme du moment. Malgré ça, on peut être tout de même déçu par le pilote Chevrolet puisqu’il n’a signé que deux top-5 cette année à Martinsville et Phoenix où il s’était imposé. Il semble le loin le temps où Newman était un prétendant plus ou moins légitime au titre, c’est à dire au début des années 2000.

Pour résumer, la carrière de Ryan Newman peut être coupée en deux, précisément entre les années 2005 et 2006. Meilleur rookie de la saison 2002 face à Jimmie Johnson, Newman a terminé dans le top-10 du championnat lors de ses quatre premières saisons complètes, comptabilisant onze victoires en quatre ans.

En 2006, l’ancien pilote Penske a connu une saison sans, terminant à une anonyme 18ème place au classement général. Toujours pas de chase en 2007 mais il termine tout de même treizième du championnat, sans la moindre victoire comme lors de la saison précédente. L’année 2008 commence sur les chapeaux de roues avec une victoire aux Daytona 500 mais c’est bel et bien le seul fait marquant de sa saison.

L’année dernière, Newman a été transféré au sein de la Stewart-Haas Racing et a intégré les playoffs pour la première fois depuis 2005. Neuvième du classement final, on pouvait penser que la carrière du pilote Chevrolet allait repartir du bon pied. Cela ne s’est pas vraiment passé ainsi.

S’il a décroché sa première victoire avec sa nouvelle écurie, Newman a de nouveau raté le chase malgré une série en cours de bons résultats, qui arrivent trop tard dans la saison. La régularité n’a jamais été le point fort de Ryan Newman et cela est toujours vrai aujourd’hui.

Tout cela amène à se poser quelques questions, notamment pour se demander s’il retrouvera un jour son meilleur niveau. A moins que sa baisse de performance ne soit que passagère (manque de motivation chez Penske et difficultés avec la COT, il ne serait pas le seul dans ce cas). Quoi qu’il en soit Newman va devoir se reprendre assez vite car les sponsors manquent cruellement de patience ces derniers temps…

velit, dolor felis elit. quis, libero at