12ème victoire de Kyle Busch

Les mécaniciens de Kyle Busch sont sans aucun doute ceux à qui il doit sa victoire de samedi lors des CampingWorld.com 300 sur l’Auto Club Speedway. Du côté de Kevin Harvick il se peut que ce soit l’inverse. Très rapide sur les runs cours, mais incapable d’égaler Harvick durant les longues périodes sous drapeau vert, Busch a rattrapé une pénalité pour excès de vitesse dans les stands pour finalement s’imposer devant le leader de la NASCAR Nationwide Brad Keselowski avec 1.034 seconde d’avance.

Cette victoire est la 12ème de l’année pour Busch qui améliore donc encore une fois son record en Nationwide sur une seule saison. C’est également sa quatrième victoire sur ce circuit de 2 miles et la 42ème de sa carrière ce qui le place à seulement six longueurs du recordman Mark Martin.

Harvick a coupé la ligne à la troisième place après avoir mené 86 tours. Carl Edwards, deuxième du classement général a terminé quatrième et compte maintenant 384 points de retard sur Keselowski alors qu’il ne reste plus que cinq courses au calendrier. Joey Logano a terminé cinquième.

Busch, pénalisé pour être entré trop vite dans le ligne des stands au tour 87, s’est imposé pour la troisième fois de la saison après avoir écopé d’une pénalité de ce type.

La pilote d’IndyCar, Danica Patrick a montré de belles choses sur la piste avant d’être impliquée dans un accident avec James Buescher. Ce dernier a envoyé la Chevrolet n°7 dans le mur au 141ème des 150 tour de course déclenchant le sixième et dernier drapeau jaune. Patrick était 17ème à ce moment de la course et pouvait espérer terminer dans le tour du leader pour son huitième départs en NASCAR Nationwide Series. Après son accident, elle a finalement terminé 30ème.

C’est le passage au stand du tour 126 qui a donné l’avantage à Busch. Après un arrêt de seulement 12.8 secondes, il est reparti en tête du peloton. Les mécaniciens d’Harvick ont pour la troisième fois de la journée perdu beaucoup de temps, ne libérant le pilote de la Chevrolet n°33 qu’en sixième position lors du restart au 134ème tour.

Deux dernières neutralisations dans les 17 derniers tours ont mis fin aux espoirs d’Harvick de pouvoir disputer la victoire à Busch.

Kyle Busch:
“Ce sont les pit stops qui ont fait la différence aujourd’hui. C’est vraiment un gros avantage d’avoir des gars capable de vous mettre dans cette position sur la piste au moment où cela compte le plus.”

ut odio ipsum id mi, ut at ut mattis