Et Roush inventa le moteur à explosion…

L’épreuve de Fontana aurait dû permettre à la Roush Fenway Racing de se refaire une santé sur un circuit qui leur a souvent été propice par le passé. Il n’en aura rien été.

Pour Greg Biffle, tout avait plutôt bien commencé puisqu’il débutait sa course dans le top-10 aux alentours de la huitième place. Vainqueur lors de la course précédente au Kansas, Biffle paraissait en mesure de signer une seconde victoire consécutive. Mais au 40ème tour, un panache de fumée s’échappait de la Ford n°16. Moteur out et 41ème place. Evidemment avec plus de 200 points de retard au général, il n’est plus question de parler de titre.

Le seul pilote encore titrable chez Roush avant cette course était Carl Edwards mais il n’a pas été plus chanceux que son équipier. Au 60ème tour, le vice-champion 2008 se retrouvait arrêté en plein dans la ligne droite arrière et devait se faire pousser par la dépanneuse pour regagner son stand. Problèmes d’allumages cette fois-ci, il pourra repartir mais ne fera pas mieux que 34ème à treize tours de Tony Stewart.

Les espoirs de victoire se reportaient donc sur Matt Kenseth. Le champion 2003 a fait un très bon début de course puisqu’on l’a retrouvé en tête pendant 29 tours. Passé le stade de la mi-course, la Ford n°17 était toujours devant mais en fond de top-10. Tout cela tenait bon jusqu’au 191ème tour… lorsque de la fumée a commencé à s’échapper de sa voiture. Kenseth a fini la course sur sept cylindres, dernier dans le tour à la 30ème place.

Quant à David Ragan, le jeune pilote a terminé sa course dans la Dodge de Kurt Busch au 194ème tour avec comme conséquence un abandon pur et simple. Au final, Kenseth a terminé meilleur pilote Roush mais quoi qu’il en soit, ce week-end sera à marquer d’une pierre noire pour l’écurie Ford.

libero Donec neque. dolor vulputate, quis vel, venenatis,