La COT version 2011 aura un nouveau nez

Dès ses premiers tours de roue, la COT a été critiquée pour son design assez novateur pour une voiture de NASCAR, ce qui avait choqué pas mal de personnes. De plus le spectacle n’était pas aussi bon qu’avec les anciennes voitures et la NASCAR avait donc décidé d’agir afin de répondre aux attentes des fans.

Dans un premier temps, c’est la partie arrière de la COT qui a été modifiée avec le retour du spoiler en lieu et place de l’aileron d’origine. Le gain en terme de spectacle n’a pas été énorme et pour cause : les problèmes rencontrées sur la COT venaient plutôt de la partie avant. Mais les fans ont eu la bonne surprise de retourner le spoiler comme sur l’ancienne voiture et personne n’a été malheureux.

Aujourd’hui c’est donc la partie avant de la COT qui est remaniée avec la fin des attaches entre le splitter et la coque de la voiture, un élément pas très agréable à l’œil et surtout très fragile. De plus, cet avant était très critiquée puisque les voitures bénéficiant du clean air avaient un avantage non négligeable sur la concurrence. Le nouveau nez de la voiture ressemblera beaucoup à ce qui se fait sur les nouvelles voitures de Nationwide où le spectacle est toujours au rendez-vous, en particulier grâce à ce nez.

Les équipes ont déjà commencé à travailler sur cette nouvelle partie avant et Chevrolet ainsi que Toyota ont déjà reçu l’approbation de la NASCAR pour leurs nez version 2011, alors que Ford et Dodge travaillent encore dessus. Les Chevrolet auront donc exactement le même avant que celui de la voiture que Tony Stewart a présentée en conférence de presse afin de présenter ses nouveaux sponsors (voir photo associée).

Pour Ford et Dodge, ce nouveau nez permettrait également aux modèles engagés en NASCAR de ressembler d’une manière plus évidente aux modèles de séries (la Fusion pour Ford et la Charger pour Dodge). Ce remaniement concerne juste la face avant de la voiture puisque les capots resteront identiques en 2011.

libero justo Nullam elementum dapibus Aenean nunc Donec ut