Cette fois Keselowski s’impose à Gateway

Brad Keselowski a fait un retour triomphant sur le Gateway International Raceway samedi. Le pilote Dodge a dépassé Mike Bliss à moins de deux tours de l’arrivée pour imposer lors des 5-Hour Energy 250 en NASCAR Nationwide Series. Cette épreuve était la dernière de la NASCAR à se dérouler sur ce circuit de 1.25 mile.

Au mois de juillet dernier, Keselowski était à 150 mètres de la victoire à Gateway lorsqu’il avait été envoyé dans le mur par Carl Edwards pour finalement être classé 14ème. Samedi, Keselowski s’est élancé depuis l’arrière du peloton après être arrivé après les qualifications de la NASCAR Sprint Cup à Martinsville. Mais cela ne l’a pas empêché de mener 83 tours en route vers sa deuxième victoire de suite dans la série et la sixième de la saison.

A 10 tours de l’arrivée Keselowski pointait à la deuxième place derrière Justin Allgaier, son coéquipier de la Penske Racing, lorsque la course a été neutralisée. Allgaier, Keselowski et Edwards alors en troisième position, sont tous rentrés à leur stand pour monter quatre nouveaux pneus. A la sortie des stands ils se sont retrouvés derrière Reed Sorenson et Josh Wise, qui ont fait le choix de ne pas rentrer, et Bliss et Jason Leffler, qui eux n’ont pris que deux pneus. Keselowski était alors cinquième, Edwards sixième et Allgaier septième au moment du restart au tour 196.

Sorenson est reparti en tête, mais Bliss a rapidement pris l’avantage pour mener la moitié des tours jusqu’à la 199ème boucle.

A l’entrée du virage n°4, Keselowski a placé une grosse attaque à l’extérieur pour passer Bliss et prendre la tête de la course au passage du drapeau blanc. Keselowski a ensuite pris tout de suite quelques longueurs d’avance pour finalement couper la ligne 0.227 seconde devant Bliss. Allgaier, auteur de la pole position, a terminé troisième devant Leffler et Edwards.

Keselowski, le leader du classement général de la NASCAR Nationwide Series, n’est pas encore assuré du titre 2010, mais pourra l’être dans deux semaines au Texas. Il possède 485 points d’avance sur Edwards aura besoin de 391 points du plus qu’Edwards en quittant le Texas pour décrocher officiellement son premier titre de champion dans une série Nationale de la NASCAR.

felis non luctus pulvinar ut ipsum mi, sit id