Justin Allgaier seulement troisième

Justin Allgaier avait bien commencé son week-end à Gateway avec le meilleur temps des premiers essais, puis la pole position. Après avoir mené le plus grand nombre de tours le natif de l’Illinois n’a pu faire mieux que troisième.

Ce résultat n’est que le huitième top-5 de la saison pour Allgaier qui reste cependant sur deux troisièmes places de rang. Il est maintenant quatrième du championnat à 866 points de son équipier Brad Keselowski et à 161 longueurs de Kyle Busch actuel troisième.

Dès le début de l’épreuve Allgaier prenait les commandes malgré une voiture sous vireuse dans le milieu des virages. La première neutralisation au quarante-septième tour pour cause de débris permettra à l’écurie Penske de rappeler le pilote de la Dodge Charger n°12 dans les stands afin d’effectuer quelques ajustements.

Deuxième lors du restart, il ne faudra que quatre tours à Allgaier pour reprendre le commandement de l’épreuve et ce jusqu’au soixante-quatorzième tour et la deuxième neutralisation. Un problème de fixation d’écrou à l’avant droit fera perdre quelques secondes précieuses à Allgaier qui ne ressortira qu’en douzième position.

Le natif de Riverton fera alors quelques dépassement audacieux pour remonter avant qu’un drapeau rouge suite à un accident impliquant plusieurs pilotes ne le stoppe. Une fois la piste remise à neuf, Allgaier repartait sur un bon rythme et continuait de grappiller des places. Ravitaillant au tour 156, il prendra la tête cinq boucles plus tard à son équipier Brad Keselowski.

Au fur et à mesure que la course approchait de son terme, Allgaier apparaissait comme un candidat de plus en plus sérieux à la victoire sur le Gateway International Raceway, mais à huit tours du but une neutralisation mettait les chefs d’équipe à contribution.

Chad Walter décidant de laisser Allgaier en piste contrairement à la majorité de ses adversaires. Relançant l’épreuve en tête pour les quatre dernières boucles, Allgaier fera de son mieux, mais devra s’incliner une première fois face à Keselowski, puis une seconde face à Mike Bliss pour finalement terminer troisième.

Justin Allgaier : “La voiture la plus rapide ne gagne pas toujours la course. La nôtre était incroyable et nous avions la voiture à battre. Nous nous sommes trompé lors de la dernière neutralisation et cela nous coûte cher. Les gars m’avaient donné une excellente voiture c’est juste trop dommage.”

Ce week-end la NASCAR Nationwide Series fera relâche pour la sixième et dernière fois de la saison avant d’attaquer les trois dernières épreuves de la saison au Texas puis à Phoenix pour conclure à Homestead.

lectus Sed ut ipsum odio dolor. tristique fringilla