Qui prendra son joker à Talladega ?

En 2009 Mark Martin abordait l’épreuve de Talladega avec 118 points de retard sur Jimmie Johnson et n’avait d’autre choix que de faire un bon résultat pour entretenir encore l’espoir d’être titré pour la première fois de sa carrière. Mais dans le dernier tour, alors qu’il se tient dans le top-10, il est impliqué dans un accident le privant d’un bon résultat. Jimmie Johnson était une place devant Martin et avait pu éviter l’accident.

Mark Martin avait alors grillé son joker et malgré la contre-performance de Johnson au Texas le week-end suivant, il n’avait pu combler suffisamment l’écart et laissait échapper le titre pour 66 points.

Cette année la donne est différente. Les deux premiers se tiennent en six points et le troisième n’est qu’à soixante-deux longueurs. Les trois premiers du championnat que sont Jimmie Johnson, Denny Hamlin et Kevin Harvick ont une avance suffisante sur Kyle Busch, quatrième, pour se permettre un mauvais résultat, mais repartir en tête en ayant marqué les esprits de ses adversaires serait un avantage indéniable en vue du titre.

Kevin Harvick est le seul pilote du Chase à avoir terminé toutes les courses qu’il a disputées à Talladega avec pas moins de dix-neuf. Il est par ailleurs le dernier vainqueur en date sur le superspeedway de l’Alabama.

Jimmie Johnson compte dix-sept participations pour sept abandons et une victoire, c’était lors de l’épreuve printanière de la saison 2006.

Denny Hamlin effectuera sa dixième course sur le Talladega Superspeedway, piste sur laquelle il compte deux abandons et sur laquelle il ne s’est jamais imposé. Contrairement à ses deux adversaires il ne compte aucune victoire sur les pistes à plaques de restriction lors d’épreuves comptant pour le championnat.

Une question que les protagonistes vont se poser est de savoir s’ils pourront compter sur leurs équipiers et à première vue la réponse pourrait bien être négative. A la Richard Childress Racing les trois pilotes sont qualifiés pour les playoffs et seul à Harvick à des velléités de titres. De plus Burton, Bowyer et Harvick ne sont pas du genre à travailler ensemble. Il faut également garder en mémoire le différent qui oppose Harvick à Burton depuis Martinsville, pas sûr donc que les deux hommes voudront joindre leurs efforts.

A la Joe Gibbs Racing Kyle Busch peut encore décrocher le titre en espérant un faux-pas des hommes devant lui, pas sûr donc qu’il soit disposé à aider Hamlin. Bien qu’il n’ait que trois courses à son actif à Talladega et un manque d’expérience certain sur cette piste, Joey Logano possède des statistiques honorables et pourrait s’avérer être un allier précieux.

A la Hendrick Motorsports, tous les pilotes ont gagné au moins une fois à Talladega, mais ce qui pourrait jouer en la défaveur du leader du général est les égos qui y règnent. Jeff Gordon n’a jamais aidé Jimmie Johnson lors des épreuves de Talladega durant les Chases. Dale Earnhardt Jr. aura à cœur de remporter une victoire dans le jardin familial et ainsi faire oublier deux années de compétition tout simplement désastreuses. Quant à Mark Martin il déteste ce genre de courses, pas sûr donc qu’il mette de la bonne volonté à aider qui que ce soit.

Pour les trois premiers du championnat l’objectif va donc être de trouver des alliés de circonstance pour cette épreuve tout en espérant ne pas être trahi et laissé à l’écart du pack dans les derniers tours de l’épreuve.

massa felis accumsan leo. nunc sit Curabitur venenatis consequat. Sed nec mattis