La jeunesse au pouvoir à Talladega ?

Deux des pilotes étant présentés comme de futures grandes stars de la NASCAR excellent à Talladega et ce pour diverses raisons. Ces pilotes : Brad Keselowski et Joey Logano.

Tant le pilote Penske que le successeur de Tony Stewart à la Gibbs se sont rapidement adaptés aux épreuves se courant en paquets et nécessitant de maîtriser le comportement de sa voiture à près de 200 mph alors qu’ils sont entourés de leurs adversaires.

Voici un aperçu de leurs statistiques assez incroyables, pour des pilotes ayant aussi peu de départs sur le Talladega Superspeedway.

Brad Keselowski : le pilote de la Penske Racing a remporté l’une des courses les plus mémorables de la dernière décennie lors de son succès lors des Aaron’s 499 de la saison 2009 alors qu’il pilotait la Chevrolet n°09 de la Phoenix Racing. C’est à ce jour son unique victoire en carrière.

Lors de l’épreuve du mois d’avril Keselowski a été impliqué dans un accident en toute fin d’épreuve ne le faisant terminer que trente-quatrième. Malgré cela sa place moyenne à l’arrivée est de 14,3, son driver rating de 81,8 et sa position moyenne en course est de 17,7.

Lors des deux courses de 2009 Keselowski avait impressionné avec une place moyenne de 4,5 et un rating de 94,2.

Deux choses plaident en la faveur de Keselowski d’une part son meilleur rating cette année, 92,7, a été obtenu à Daytona, l’autre piste à plaques de restriction ; d’autre part le week-end dernier à Martinsville le jeune pilote de la Penske Racing a décroché son meilleur résultat de la saison, une dixième place.

En outre, lors de l’épreuve de NASCAR Nationwide Series disputée sur le superspeedway de l’Alabama Brad Keselowski s’était imposé grâce à l’aide de… Joey Logano.

Joey Logano : les statistiques du plus jeune vainqueur de l’histoire de la NASCAR Sprint Cup Series sur le plus grand ovale du calendrier sont également assez similaires. A l’instar de Keselowski, ses deux départs en 2009 ont été couronnés d’un top-10, neuvième en avril puis troisième lors de la course d’automne.

Autre similitude avec Keselowski, la course du mois d’avril s’est terminée lors du même accident que le pilote Penske et par une trente-sixième place.

En trois départs à Talladega, Logano compte une place moyenne à l’arrivée de 16,0, un rating de 85,3 et une position moyenne en piste de 13,9 et 61,3 % des tours bouclés dans le top-15.

Joey Logano reste également sur deux top-10 consécutifs une septième place à Charlotte couplée à une sixième à Martinsville. Sur ces deux dernières épreuves il a un rating de 103,5 et une position moyenne en piste de 9,4.

id pulvinar Sed mattis mi, id diam vulputate,