Talladega rime aussi avec polémiques

“Ce serait très impopulaire de lui mettre le drapeau noir.” Ce cruel aveu est signé du triple champion de la NASCAR devenu consultant pour la chaîne de télévision, américaine FOX, Darrell Waltrip. Et c’est en direct lors des derniers tours des Aaron’s 499 2003 qu’il lâche cette phrase, lorsque Dale Earnhardt Jr. prend la tête de l’épreuve à moins de cinq tours de l’arrivée.

Pourquoi Waltrip a-t-il dit cela, tout simplement car Dale Jr. a pris la tête de l’épreuve en mordant la ligne jaune, certes Kenseth redescend sur la piste, mais le pilote de la Chevrolet n°8 avait la possibilité de ne pas mordre la ligne jaune. Le pénaliser aurait véritablement déplu aux spectateurs se déplaçant sur le Talladega Superspeedway, puisque bon nombre supportent ce pilote.

Un an après ces faits, Jeff Gordon et Dale Earnhardt Jr. s’expliquent portière contre portière dans les derniers tours quand le drapeau jaune est sorti. Personne ne sait réellement qui est vraiment en tête et la NASCAR choisit de donner la victoire à Jeff Gordon. La fronde des spectateurs sera telle que le quadruple champion de la NASCAR recevra bon nombre de cannettes sur sa voiture lors de son tour d’honneur.

Quelques mois plus tard Dale Jr. s’impose pour la cinquième fois de sa carrière à Talladega lors de la seconde épreuve, mais il a le malheur de lâcher un gros mot sur la Victory Lane et sera mis à l’amende par la NASCAR sous prétexte que ce sport est un programme familial et qu’il faut montrer le bon exemple aux plus jeunes.

En 2005 pour l’épreuve du Chase, la course va au-delà son terme grâce à la règle du green-white-checker flag. Alors que Kyle Petty se crashe dans la ligne droite arrière et que sa Dodge s’immobilise dans l’herbe sans gêner le moins du monde le pack qui pourrait débouler à 200 mph, les officiels de la NASCAR hésitent pendant de longue secondes avant de finalement sortir le drapeau jaune et ainsi sceller le résultat de la course, offrant la victoire à Dale Jarrett, sa dernière en carrière.

Un an plus tard Dale Earnhardt Jr. est bien parti pour décrocher sa sixième victoire sur le gigantesque ovale de l’Alabama. En tête dans le dernier tour, le train Hendrick composé de Johnson et Vickers n’a pas réussi à trouver l’ouverture. Dans la ligne droite arrière Johnson tente une manœuvre, Vickers le suit avec un temps de retard et le touche, résultat Johnson et Earnhardt partent en tête à queue et terminent aux deux dernières positions dans le tour du leader, Brian Vickers s’impose pour la première fois de sa carrière.

Le jeune pilote de la Hendrick Motorsports sera hué sur la Victory Lane et les supporters de Dale Earnhardt Jr. l’accuseront de l’avoir faire exprès, chose que le futur pilote Red Bull Racing réfutera.

En 2008 Tony Stewart est déclaré vainqueur alors qu’il n’a pas franchi la ligne d’arrivée en tête. Pourquoi ? Simplement car il a tassé suffisamment Regan Smith pour que ce dernier le double sous la ligne jaune ce qui est interdit par le règlement. Le pilote de la Dale Earnhardt Incorporated sera finalement classé dernier dans le tour et sa ligne de défense sera qu’il n’a pas voulu envoyer Tony Stewart violemment dans le mur, ce qui aurait pu s’avérer désastreux.

Le désastre, c’est quelques mois plus tard que cela aurait pu arriver. En ce 26 avril 2009, la fin de course aurait pu tourner au drame si les grillages n’avaient pas fait leur travail. Brad Keselowski suit Carl Edwards dans le dernier tour de la course, grâce à un draft de belle facture les deux hommes ont pris suffisamment d’avance pour se disputer la victoire. Après une feinte à l’extérieur, Keselowski plonge à l’intérieur. Edwards se rabat, mais trop tard. Le pilote de la Phoenix Racing ne bouge pas d’un iota et le contact est inévitable.

Après avoir décollé de l’arrière et été percuté par Ryan Newman, Carl Edwards ira fracasser sa Ford dans le grillage de la ligne droite avant et quelques spectateurs furent blessés par des débris s’étant détachés de la voiture n°99.

Sur la Victory Lane Brad Keselowski ne regrettera pas sa manœuvre estimant que c’est ça la NASCAR que c’est également ce que veulent voir les fans et que pour gagner il fallait respecter le règlement. Depuis cet accident, la NASCAR a décidé de revoir le règlement concernant la ligne jaune.

Que nous réserve l’édition 2010 ? Réponse dimanche soir…

efficitur. leo pulvinar tristique elit. consectetur venenatis felis risus