Les chefs d’équipe de retour aux affaires

Lors des deux derniers week-ends de courses, les chefs d’équipe de la NASCAR Sprint Cup Series n’ont pas été débordés par le travail.

Du côté de Martinsville leur rôle n’influe que très peu, petitesse de l’ovale oblige ; les pilotes faisant la différence dans leur façon de gérer la mécanique et plus particulièrement les freins.

Enfin, du côté de Talladega les plaques de restriction nivèlement les performances, ainsi les pilotes sortent du lot grâce à leur capacité à bien se placer dans le draft.

Ce week-end c’est sur le Texas Motor Speedway que la NASCAR Sprint Cup Series a rendez-vous, un ovale d’un mile et demi qui fera la part belle aux choix des chefs d’équipe.

En avril dernier, pour la première course sur ce type de piste après le retour du spoiler, les Samsung Mobile 500 avaient connu vingt-neuf changements de leader, égalant ainsi le record établit en avril 2000.

risus. eget elementum consequat. at venenatis, mattis Nullam ultricies mattis