Victoire pour Edwards – Titre pour Keselowski

Carl Edwards savait ce qu’il avait à faire lors du dernier restart de la course à deux tours de l’arrivée pour s’imposer samedi soir lors des O’Reilly Auto Parts Challenge sur le Texas Motor Speedway et il l’a fait. Kyle Busch, deuxième ce soir, est pour sa part convaincu que le vainqueur du soir en a un peu trop fait.

Qu’importe, après une fin de course sous le régime de green-white-checker, c’est bel et bien le pilote Roush qui célébrait sa troisième victoire de la saison et sa 28ème en carrière. Kyle Busch n’aura donc pas de sixième victoire au Texas à l’issu de ce rendez-vous.

Cependant, Edwards n’a pu priver Brad Keselowski de terminer à la troisième place ce qui fait de lui le champion 2010 de la NASCAR Nationwide Series décrochant ainsi le premier titre pour Roger Penske. A deux courses de la fin, Edwards compte 465 points de retard et le pilote Dodge ne peut donc plus être rejoint.

En revanche, si le titre pilote est gagné pour Penske, le classement propriétaire ne l’est pas encore puisque c’est la voiture n°18 de Kyle Busch qui est en tête de ce classement avec 81 points d’avance sur la n°22 de Keselowski.

Le champion 2007 était en tête lorsque la cinquième neutralisation est intervenue au 198ème des 200 tours initialement prévus à cause de Clint Bowyer. Cela a permis à Kyle Busch, qui a mené pas moins de 107 tours, d’avoir une dernière chance de battre son rival pour la victoire. Mais la bataille n’a pas vraiment eu lieu.

Pourquoi ? Busch reproche à Edwards d’avoir accéléré avant la zone délimitée pour les restarts, marqué par des traits rouges sur les murs extérieurs.

“Carl Edwards a volé le restart en accélérant environ trois longueurs avant la double marque rouge.” d’après Kyle Busch. “Cela peut-il vraiment lui être reproché ? La course est finie. Le mec est sur la Victory Lane. Fin de l’histoire.”

La version de Carl Edwards est évidemment tout autre : “J’ai fait tout ce que je pouvais. Kyle et les autres avaient de très bonnes voitures, et il était très fort sur les restarts. J’ai donc fait le meilleur restart que j’ai pu, et il m’a permis de gagner la course. Il avait déjà failli me passer devant au restart précédent et je savais que s’il passait c’était fini pour nous.”

Mais le grand gagnant du jour est bel et bien Brad Keselowski.

“Je suis si heureux et ému d’avoir eu cette opportunité avec Paul Wolfe (son crew chief), Roger Penske et tous les gens qui bossent à l’atelier. Ces gars m’ont donné une super voiture. Je voulais gagner la course aujourd’hui mais je n’ai pas réussi.”

Joey Logano a terminé quatrième de la course suivi par Martin Truex Jr.. Jason Leffler, Reed Sorenson, Kevin Harvick, Paul Menard et Steve Wallace complètent le top-10. Ricky Stenhouse Jr. a terminé meilleur rookie à la onzième place.

A noter que Edwards a gagné un bonus de 75000 $ grâce au programme Dash4Cash alors que Justin Allgaier (treizième) a remporté la même somme pour avoir marqué le plus de points lors des quatre épreuves concernées.

suscipit commodo dictum quis porta. id,