Kyle Busch loupe la passe de six !

Comme à chaque fois qu’il se présente au départ d’une course de NASCAR, l’objectif de Kyle Busch était la victoire ce samedi sur le Texas Motor Speedway pour les O’Reilly Auto Parts Challenge. En s’imposant il serait devenu le premier pilote dans l’histoire de la deuxième division de la NASCAR à remporter six courses de rang sur une même piste. Malheureusement pour lui c’est à la deuxième place qu’il a passé le drapeau à damier.

Dès le début de l’épreuve Kyle Busch se montrait en tête, il mènera finalement à quatre reprises pour un total de 107 boucles passées en tête du peloton. Cependant, dans le dernier quart de l’épreuve la Toyota Camry n°18 de la Joe Gibbs Racing est devenue de plus en plus sous-vireuse ce qui a permis à Carl Edwards de s’infiltrer pour prendre la tête au 155ème des 200 tours initialements prévus.

Busch fera tout son possible pour résister aux attaques de Brad Keselowski et lors des restarts des tours 190 et 199 il aura même l’opportunité de se frotter à Carl Edwards pour la tête, en vain. Lors de la dernière relance au tour 204, Edwards anticipera le départ ce qui ne permettra pas à Busch de revenir, échouant à 702 millièmes du champion 2008 sous le drapeau à damier.

Kyle Busch : “C’était une bonne journée. Cela a très bien débuté. Notre voiture était rapide au début, mais de toute façon nous n’avions pas assez de vitesse pour contrer Carl en fin d’épreuve. Keselowki et Edwards ont fait de très bons ajustements, nous n’avions pas la vitesse qu’ils ont pu avoir. Dans les virages je pouvais me maintenir, mais dans les lignes droites je perdait du terrain. C’est une déception de terminer deuxième.”

Bien qu’il n’ait pas pris part à l’intégralité du championnat, Busch reste à la troisième place du classement général à 695 points de Brad Keselowski. Ce dernier s’est assuré du titre lors de cette épreuve du Texas grâce à sa troisième place à l’arrivée. Kyle Busch est malgré tout le pilote qui marque le plus de points en moyenne par course disputée avec 171. Pour rappel il a raté six épreuves.

La Toyota n°18 est toujours en tête du classement des propriétaires et compte désormais quatre-vingt-une unités d’avance sur la Dodge n°22 de la Penske Racing alors qu’il ne reste que deux courses à disputer. Si la n°18 s’impose au championnat ce serait le troisième titre de rang pour la Joe Gibbs Racing dans ce classement annexe.

amet, mattis ipsum tristique elit. dapibus fringilla Phasellus felis