Qui sera champion dimanche à Homestead ?

Trois candidats sont encore en lice pour le titre de champion 2010 de la NASCAR Sprint Cup Series, il s’agit de Denny Hamlin, Jimmie Johnson et Kevin Harvick. Tous trois ont prouvé qu’ils étaient capable d’être champion. A eux trois, ils ont mené le championnat lors de trente-quatre des trente-cinq semaines. Le quatrième homme à avoir mené n’est autre que Jamie McMurray au soir des Daytona 500.

Petit tour d’horizon des trois potentiels champions 2010 :

Denny Hamlin : le pilote de la Joe Gibbs Racing est le seul à avoir son destin en main. Il sera champion s’il s’impose ou qu’il termine deuxième en ayant mené le plus grand nombre de tours et ce quelque soit le résultat de ses deux adversaires.

Vainqueur à huit reprises cette année, malgré un problème au genou en début d’année qui aurait pu le tenir éloigné des circuits, Denny Hamlin est le pilote qui s’est le plus rendu sur la Victory Lane.

Hamlin compte trois top-5 sur l’Homestead-Miami Speedway dont une victoire la saison dernière. En cinq départs il a engrangé un rating de 94,7 sur cet ovale.

Jimmie Johnson : des trois pilotes c’est le seul qui connaisse la pression du titre, puisqu’il a toujours été en lice pour le titre de champion depuis l’instauration du Chase. Le quadruple champion en titre devra compter sur un petit coup de pouce du destin. Depuis que ce format de points existe seuls deux pilotes ont réussi à inverser la tendance lors de la dernière épreuve, il s’agit de Richard Petty en 1979 et Alan Kulwicki en 1992.

Johnson a mené le championnat lors de cinq des neuf épreuves du Chase alors qu’en neuf venues sur cet ovale il compte six top-10.

Kevin Harvick : le pilote de la Richard Childress Racing a plus de top-10 cette saison que quiconque avec vingt-cinq, il a également été le plus régulier au championnat en étant en tête du classement lors de vingt des vingt-six épreuves de la saison régulière.

Quelque soit l’issue du championnat ce dimanche Harvick enregistrera son meilleur classement en carrière. Jusqu’à présent il n’avait jamais fait mieux que quatrième en 2006 puis en 2008.

Le double champion de la NASCAR Nationwide Series a des raisons d’être optimiste avec quatre top-5 et sept top-10 en dix courses disputées sur l’ovale d’un mile et demi situé au Sud de la Floride. Harvick possède également un rating de 101,1 et une position moyenne à l’arrivée de 8,4.

Aenean venenatis, dictum at elementum odio Donec leo. fringilla risus. Praesent