Première saison compliquée pour Danica Patrick

Passer de la monoplace à la NASCAR n’est pas quelque chose d’aisé. Danica Patrick a tenté le pari en 2010 en faisant treize épreuves de Nationwide tout en restant à temps complet en IndyCar. L’an prochain son calendrier devrait être à peu de choses similaire.

Interrogée en décembre dernier, Danica espérait secrètement jouer la gagne, mais à cette époque elle n’avait pas encore réalisé à quel point il serait difficile pour elle de terminer dans le top-20. Il lui faudra attendre sa dernière apparition de la saison, à Homestead pour terminer parmi les vingt premiers. C’est aussi lors de cette épreuve qu’elle terminera pour la première fois de sa carrière dans le tour du vainqueur.

Accidentée à Daytona peu après la mi-course, pour l’ouverture de la saison, elle allait voir le drapeau à damier à Fontana le week-end suivant en trente-et-unième position et à plus de trois tours du vainqueur ! Pour sa dernière course avant le début de la saison IndyCar elle était de nouveau impliquée dans un accident, cette fois-ci à Las Vegas alors que la mi-course n’était pas encore arrivée.

Après trois courses, le bilan était plus que négatif. Pouvait-il en être autrement pour une pilote dont la seule expérience en stock-car était en tout et pour tout une course d’ARCA une semaine avant l’ouverture de la saison de Nationwide et des tests dans cette même série deux mois auparavant ?

Danica revenait à Loudon au mois de juin avant d’enchaîner deux semaines plus tard avec l’épreuve de Chicago. Si elle voyait l’arrivée dans les deux cas, force était de constatée que la pilote de la Chevrolet n° était plus visible dans les paddocks à signer des autographes que sur la piste. Sur le difficile Magic Mile elle prenait pas moins de cinq tours avant de terminer à deux tours chez elle dans l’Illinois.

Au Michigan pour sa première course au volant de la nouvelle voiture elle terminait avec son troisième top-30 de rang, mais là encore sous le drapeau à damier elle pointait à quatre tours.

A Dover Danica était impliquée dans un accident et parvenait à rallier l’arrivée à pratiquement cent tours du vainqueur. Ce n’est qu’à partir de l’Auto Club Speedway au mois d’octobre que les progrès allaient commencer à se faire sentir.

Qualifiée pour la première fois depuis Daytona dans le top-15, elle était cependant impliqué dans un accident à moins de dix tours du but, enregistrant du même coup son troisième abandon de la saison.

Dix-huitième lors des qualifications de Charlotte, elle terminait vingt-et-unième de l’épreuve, à deux tours, son meilleur résultat. Vingt-deuxième des deux épreuves suivantes, à Gateway et au Texas, Danica enregistrait un nouveau coup d’arrêt à Phoenix après avoir eu maille à partir avec plusieurs adversaires.

Homestead reste donc la course la plus aboutie de Danica avec une cinquième place en qualification suivie d’une dix-neuvième place en course après avoir mené quatre tours.

Le contrat d’IndyCar de Danica Patrick expire au terme de la saison 2011, elle aura cependant une année optionnelle pour 2012. Si le championnat de monoplace compte l’Indy 500, il y a surtout trop de courses routières au goût de Danica. Cependant la refonte du règlement pour 2012 pourrait la faire rester en monoplace. Affaire à suivre dans les prochains mois.

quis sed neque. diam consequat. suscipit consectetur pulvinar Praesent ante. facilisis ipsum