Saison compliquée pour Eric McClure

Le résumé de sa saison :

La Rensi Motorsports étant loin d’être l’écurie la plus performante de la NASCAR Nationwide Series, l’objectif d’Eric McClure était d’intégrer le top-30 du classement des propriétaires afin d’être automatiquement qualifié pour les premières courses de 2011. McClure a finalement échoué dans sa mission puisque la n°24 est trente-troisième du classement final à 341 points de la trentième place.

Dix-septième à Daytona pour l’ouverture de la saison, où il a réalisé son meilleur résultat de la saison, c’était aussi son seul top-20 de l’année. Grâce à ce résultat il signait également le meilleur classement de sa carrière au championnat avec une seizième place.

Du fait de ses résultats décevants, il a régulièrement plongé dans le top-30 du classement propriétaires pour en sortir peu après la mi-saison. Sa première non-qualification est intervenue en Iowa avant de se répéter à Bristol, puis à Fontana, à Gateway et enfin à Phoenix. A noter également qu’à Montréal il a été remplacé par D.J. Kennington qui s’est classé onzième, soit le meilleur résultat de la saison pour cette structure.

Malgré des résultats décevants, Eric McClure n’a connu que deux abandons cette année, une transmission cassée sur le circuit routier de Watkins Glen, puis un accident pour la dernière levée de la saison sur l’ovale d’Homestead.

McClure a également mené lors de deux courses cette année, un tour tout d’abord pour l’ouverture de la saison à Daytona, puis deux boucles à Talladega.

Les points positifs de sa saison :

– pas de start and park ;

– simplement deux abandons.

Les points négatifs de sa saison :

– cinq non-qualifications qui coûtent certainement une place dans le top-30 au classement des propriétaires ;

– une seule arrivée dans le top-20 ;

– une seule arrivée dans le tour du leader ;

– seulement dix points de bonus récupérés.

Ses plans pour 2011 :

Eric McClure souhaite quitter la Rensi Motorsports, mais pour l’instant aucune piste sérieuse n’est parvenue au pilote de la Ford n°24. Selon toute vraisemblance, si aucune offre satisfaisante ne lui arrive il restera dans cette équipe.

consectetur risus eleifend ut ipsum dolor ut elementum facilisis leo. commodo