Oublier 2010 et repartir du bon pied

Le résumé de sa saison :

Rookie de la saison 2008 de NASCAR Camping World Truck Series puis vainqueur de sa première course dans cette même catégorie en 2009, Colin Braun était placé au rang des pilotes en devenir. Peut-être trop rapidement car ses deux années au volant des pick-up n’ont pas été aussi excellentes que certains le disaient.

2010 était donc la première année à temps complet en Nationwide. Après des débuts prometteurs dans cette série, une pole à Mexico en 2008 et une deuxième place à Indianapolis toujours en 2008, laissaient envisager de belles choses et le titre de rookie de l’année était l’objectif annoncé du jeune pilote texan.

Mais voilà Colin Braun, comme toute la Roush allait très vite déchanter en ce début d’année, avec trois abandons lors des quatre première courses, tous sur accident. Deux autres abandons, toujours sur accident, lors des quatre courses suivantes allaient forcer Jack Roush à revoir ses plans. Braun allait être remplacé à plusieurs reprises afin de garder la Ford n°6 dans le top-30 du classement des propriétaires et d’attirer des sponsors, car Con-way Freight n’avait pas signé pour toute la saison.

Entre la première épreuve de Richmond et la seconde de Nashville, soit cinq courses, Braun n’allait prendre part qu’à l’épreuve de Dover, qu’il terminera à la dixième place, son premier top-10 de l’année.

De nouveau dixième au Kentucky, la saison semblait enfin lancée pour Braun qui enchaînait avec une onzième place sur le circuit routier de Road America malgré une voiture fortement endommagée. Il prendra la douzième place à Loudon avant de céder sa place à Brian Ickler à Daytona.

C’est à Gateway que Braun allait connaître sa meilleure épreuve de la saison avec une deuxième place en qualification suivie d’une septième en course.

Sa fin de saison était également en dents de scie avec cinq épreuves sur lesquelles il n’a pas été engagée lors des dix dernières courses. Il mènera au Michigan son unique tour de la saison avant d’égaler son meilleur résultat de l’année à Phoenix.

Les points positifs de sa saison :

– une course référence à Gateway ;

– une bonne aptitude à se qualifier ;

– courses encourageantes avec la nouvelle voiture.

Les points négatifs de sa saison :

– une seule épreuve avec un rating supérieur à cent (Gateway) ;

– sept abandons sur vingt-quatre courses, tous sur accident ;

– douze courses seulement terminée dans le tour du leader ;

– un seul tour mené.

Ses plans pour 2011 :

Libéré de tout contrat par la Roush Fenway Racing, Colin Braun est pour le moment à pied. Plusieurs pistes sont envisageables. Un retour en Truck Series afin de repartir du bas de l’échelle. Plus jeune vainqueur en Grand-Am, un retour en endurance est également possible. S’il souhaite rester en Nationwide cela passera par un nouveau constructeur et par conséquent une nouvelle écurie.

La Turner Motorsports, avec six structures a déjà recruté plusieurs jaunes avec notamment Justin Allgaier. Une place est également disponible à la Diamond Waltrip Racing, mais là aussi il faudra amener un sponsor.

velit, eget quis, dolor. et, luctus