Reed Sorenson a été solide en 2010

Le résumé de sa saison :

Reed Sorenson n’a pas participé à toute la saison, il a en effet manqué sept courses, mais lorsqu’il était présent il a été solide, à de rares exceptions. C’est à Bristol que Sorenson a débuté sa saison, avec une huitième place, avant de continuer avec une deuxième place à Nashville. Le premier accroc est intervenu à Talladega avec un abandon dès le vingtième tour sur accident.

Il se rattrapera ensuite par une série de huit top-10 de rang avant de connaître un petit coup de moins bien sur l’épreuve estivale de Daytona avec une vingt-deuxième place à l’arrivée. L’Iowa a été le deuxième abandon de Sorenson de nouveau sur accident.

Il ne prendra pas part à l’épreuve de Watkins Glen, comme aux autres épreuves routières. Huitième au Michigan et à Bristol, il était pris dans un accident à Atlanta, son troisième et dernier abandon de la saison.

Les neuf dernières courses de la saison se solderont par une série de top-15, à l’exception de l’épreuve du Kansas, où il n’a pu faire mieux que trente-sixième à quatorze tours du vainqueur.

Les points positifs de sa saison :

– neuf top-5 et vingt-et-un top-10 en vingt-huit courses ;

– une série de huit top-10 consécutifs entre Richmond et Loudon.

Les points négatifs de sa saison :

– trois abandons ;

– trois courses menées ;

– des qualifications en dents de scie.

Ses plans pour 2011 :

2010 était une année partielle pour Sorenson, mais elle a été convaincante, alors la Turner Motorsports, qui s’appelait Braun Racing en 2010, a décidé de garder son pilote, mais pour toute la saison en 2011. Autre changement pour cette écurie, le passage de Toyota à Chevrolet.

odio neque. mattis id, commodo Sed sit sem, ultricies ut in