Hildebrand impressionne Panther Racing

Si Panther Racing sait quel sponsor habillera sa monoplace numéro #4 en 2011, elle ne sait en revanche pas qui sera à son volant. En effet après deux saisons ponctuées de hauts et de bas, Dan Wheldon et John Barnes (propriétaire de l’écurie) feront chemin à part l’année prochaine. Alors qui pour remplacer le pilote britannique ?

Après l’annonce du prolongement de contrat de Justin Wilson chez Dreyer & Reinbold et la probable arrivée de Tony Kanaan chez de Ferran/Dragon ou KVRT, la liste des tops pilotes expérimentés se réduit à peau de chagrin pour Panther Racing. Alors pourquoi ne pas miser sur un jeune talent, qui plus est américain ?

Voilà comment le champion Indy Lights 2009 a vu son statut passer à “potentiel pilote Panther”. Afin de vérifier l’éligibilité d’Hildebrand, Barnes a organisé une séance de tests sur l’un des ovales les plus techniques des Etats-Unis, le Phoenix International Raceway. Avec seulement deux courses en carrière effectuée pour Dreyer & Reinbold Racing cette saison, Hildebrand avait tout à découvrir lors de ces deux journées d’évaluation.

Le but de cette séance était non pas de mesurer la pointe de vitesse de l’Américain (elle n’est plus à démontrer), mais sa faculté à s’intégrer à l’équipe et à s’adapter à un tout nouvel environnement. Nul besoin d’entretenir le suspens plus longtemps, Hildebrand a fait forte impression ! Avec plus de 300 tours bouclés en deux jours, le jeune pilote de 22 ans a parfaitement su maîtriser les 650 chevaux de sa monoplace sur le difficile ovale d’un mile. Mais plus que ses temps aux tours, c’est son approche du pilotage qui a séduit les décideurs de Panther.

Nous avons pris ce test très au sérieux et nous voulions nous assurer des conséquences si nous prenions la décision de changer de pilote.“, a déclaré Barnes. “Ce qui est important est que quiconque pilote pour nous, devra s’intégrer à la famille Panther. L’écurie a été encouragée par l’intelligence de J.R. et son potentiel à grappiller des conseils de la part des membres de l’équipe et à les appliquer rapidement sur une piste où il n’a jamais roulé.

Une autre personne fut impressionnée par la faculté d’adaptation d’Hildebrand. Il s’agit ni plus ni moins que du double champion IndyCar 1990-1994, Al Unser Jr. L’ex-pilote Penske a accepté la demande émise par Barnes afin d’apporter ses remarques sur le comportement d’Hildebrand en piste. Là aussi, les louanges ne manquent pas…

Phoenix est un endroit où J.R. n’est jamais venu avant et il s’est mis rapidement dans le rythme, il était impressionnant. Ce que j’aime à propos de J.R. est qu’il est calme et très posé. Il a été sur-vireur plusieurs fois en sortant du virage 2, et lorsqu’il a terminé son run, il n’était pas du tout nerveux. ‘Maturité’ est le mot qui me vient à l’esprit en repensant à ses performances. Tandis qu’il n’a pas beaucoup d’expérience, il est très mature et très méthodique dans la façon dont il a appréhendé ce test et la voiture, et c’est agréable à voir.

Alors l’avenir est-il assuré pour Hildebrand ? Pas encore. L’écurie Panther Racing va revenir sur les données récoltées lors de ces deux journées et se réserve le droit de tester d’autres pilotes. Mais vu le potentiel et l’impression laissée par Hildebrand à ses observateurs, il semble plus que probable que le jeune américain défende les couleurs du félin bondissant l’année prochaine.

libero vel, ut nec tempus libero consequat. felis amet,