Kevin Harvick toujours aussi bon

Le résumé de sa saison :

quand Kevin Harvick vient en NASCAR Nationwide Series ce n’est pas pour y faire de la figuration. Pour preuve en vingt-huit départs cette année il a accumulé trois poles (Talladega, Joliet et Richmond), vingt-deux départs dans les dix premiers, trois victoires (Las Vegas, Nasvhille 1 et Richmond 2), dix-sept top-5 et vingt-six top-10. Un seul abandon viendra ternir le tableau.

Autre preuve que Kevin Harvick domine son sujet son plus mauvais rating est de 90,2 lors de la première épreuve sur l’Auto Club Speedway alors qu’il s’était classé trente-huitième suite à une casse moteur, son seul abandon de l’année, après 117 des 150 tours parcourus. Sachant que la note maximale est de 150, dix de ses ratings dépassent les 120 !

De Las Vegas à Charlotte Harvick n’a pas quitté le top-10 à l’arrivée, soit dix courses de rang. Il a dans ce même laps de temps enregistré deux victoires et six top-5.

Kevin Harvick a terminé quatre courses à la deuxième place trois d’entre-elles (Phoenix 1, Iowa et Homestead) l’ont été alors que Kyle Busch s’est imposé. Brad Keselowski et Joey Logano ont fait aussi bien que lui dans cette statistique.

Les points positifs de sa saison :

– trois victoires, 17 top-5 et vingt-six top-10 ;

– une série de six top-5 consécutifs de Las Vegas à Talladega ;

– troisième meilleur pilote avec la nouvelle voiture derrière Brad Keselowski et Kyle Busch.

Les points négatifs de sa saison :

– douze courses où il n’a pas mené ;

– une fin de course ratée à Gateway.

Ses plans pour 2011 :

Kevin Harvick continuera à piloter pour sa propre écurie, à moins que la NASCAR se décide à modifier ses plans. A l’instar de ce qu’il fait depuis plusieurs saison, le double champion ne fera qu’un calendrier partiel, en ne prenant pas part aux épreuves de Nationwide étant disputées sur un autre ovale que la Cup.

ipsum Donec id, porta. elit. vulputate, et, adipiscing Nullam