Paul Menard le premier à plus de 1000 points

Le résumé de sa saison :
avec du matériel Roush, Paul Menard se devait de se montrer en cette saison 2010. S’il termine dans le top-5 du classement général et est deuxième pilote Roush, vu le niveau des rookies il était difficile de ne pas en être autrement. Cependant en trente-cinq courses il a marqué 1172 points de moins que Brad Keselowski soit une moyenne de 33 points par course !

Lors des dix premières courses il se classait à chaque fois dans le top-20 et à cinq reprises parmi les dix premiers. A l’exception d’une série de huit courses allant du Michigan à Fontana où il allait enchaîner les top-15, le reste de sa saison se résumera à un enchaînement de top-15 puis de résultats au-delà de la vingt-cinquième place.

Il ne mènera qu’à trois reprises, à Talladega, au Michigan puis à Charlotte. Trois c’est aussi son nombre d’abandons deux accident tout d’abord à Dover en mai puis au Kentucky puis une casse moteur à Charlotte.

Ce n’est pas son nombre d’abandon qui peut expliquer ce déficit de plus de mille points, mais plutôt sa place moyenne à l’arrivée qui est de 12,629.

Les points positifs de sa saison :

– huit top-10 consécutifs du Michigan à Fontana ;

– dix-neuf top-10 en qualification et en course.

Les points négatifs de sa saison :

– près de 1200 points de retard sur Keselowski alors qu’il a fait toute la saison ;

– simplement quatre top-5 ;

– trois courses menées pour dix-neuf tours.

Ses plans pour 2011 :

Paul Menard rejoint pour 2011 le giron de la Richard Childress Racing en NASCAR Sprint Cup Series, pour la Nationwide il partagera la n°33 de la Kevin Harvick Incorporated avec Bowyer, Dillon et Harvick.

Curabitur mi, Aliquam quis, risus felis suscipit non dolor. venenatis porta. consequat.