Brad Keselowski était imprenable

Le résumé de sa saison :

dominé par son équipier lors des premières épreuves de la saison, Brad Keselowski a pris la tête du championnat à Phoenix avant de la perdre au Texas. C’est à Talladega pour sa première victoire de la saison qu’il allait s’emparer définitivement de la tête du championnat. Fort de sa victoire sur le plus grand ovale de la saison, il allait récidiver la semaine suivante à Richmond avec un rating parfait de 150.

Ce n’est qu’à Joliet pur la dix-huitième épreuve de la saison qu’il allait connaître son premier résultat hors du top-20. En dix-sept courses c’était donc trois victoires, treize top-5 et dix-sept top-10. Une seule autre fois il ressortira du top-15, à Dover.

Lors des courses avec la nouvelle voiture Brad Keselowski a été tout simplement impressionnant avec deux victoires (Michigan et Charlotte), une deuxième place à Richmond et une quatrième à Daytona, soit une place moyenne de deuxième. Il a également signé deux poles positions (Daytona et Michigan) et deux troisièmes place au départ (Richmond et Charlotte).

Cette année Brad Keselowski a gagné sur short track, ovale intermédiaire, superspeedway et ovales à plaques de restriction. Seuls les circuits routiers lui auront résisté. Il a cependant terminé quatrième des trois épreuves. Preuve de sa faiblesse sur ces courses il n’a mené qu’un tour, c’était à Montréal.

Les points positifs de sa saison :

– six victoires ;

– un record de vingt-six top-5 cette année ;

– meilleur pilote avec la nouvelle voiture ;

– a terminé toutes les courses dans le tour.

Les points négatifs de sa saison :

– cinq courses hors du top-10 ;

– sept courses où il n’a pas mené.

Ses plans pour 2011 :

un double programme est encore à l’ordre du jour pour Brad Keselowski. Vu le matériel dont il dispose, il sera alors un candidat sérieux à sa propre succession.

luctus risus diam quis id Praesent ipsum