Les progrès continuent pour A.J. Allmendinger

Après une vingt-quatrième place au classement général l’an dernier, A.J. Allmendinger espérait continuer sa progression. C’est chose faite puisqu’il a atteint la dix-neuvième place cette année avec 522 supplémentaires par rapport à l’an passé, soit une moyenne de 14,5 points en plus par course.

S’il n’a réalisé qu’un top-5 et deux top-10 supplémentaires par rapport à 2009, son évolution provient essentiellement de sa régularité qui n’était vraiment pas son point fort auparavant. Il compte tout de même six arrivées au-delà de la trentième place et trois abandons sur accidents.

Allmendinger n’a eu de cesse de remonter dans le classement tout au long de l’année. Il faut dire qu’il est particulièrement mal parti en 2010 avec une trente-deuxième place au Daytona 500 suivi de deux arrivées en vingt-cinquième position. A Atlanta il réalisera son premier top-10 de la saison avec une sixième place avant de retomber dans le passable jusqu’à la première course de Pocono.

Il signera une dixième place sur cet ovale si technique et fera de même au New Hampshire quelques semaines plus tard signant une belle série de six top-15 consécutifs. A Watkins Glen, le pilote de la Ford n°43 réalisera une prestation des plus solides pour se classer quatrième, son premier top-5 de la saison.

Huitième à Richmond, le meilleur pilote RPM de l’année 2010 enchainait avec une douzième place sur le ‘magic mile’ et deux dixième places à Dover (où il mènera 143 tours) puis au Kansas. Enfin il conclura sa saison avec un nouveau top-5 à Homestead-Miami. Au final A.J. Allmendinger aura réalisé pas moins de dix-sept top-15 cette saison ce qui témoigne bien d’une certaine présence à l’avant du peloton même s’il n’a mené que cinq fois cette saison.

Au niveau des qualifications, la Ford n°43 s’en tire également bien avec douze départs depuis le top-10 dont les trois dernières courses de la saison ainsi qu’une pole position à Phoenix en début d’année.

Pour la saison à venir A.J. Allmendinger se retrouvera propulsé en tant que leader de la Richard Petty Motorsports et fera équipe avec l’australien Marcos Ambrose. Un bon duo de pilotes mais dont l’expérience en NASCAR est encore assez limitée. Espérons que cela n’affecte pas l’écurie dont le King est redevenu l’actionnaire majoritaire pour le plus grand bien du nom Petty.

nunc Aenean felis ipsum mi, tristique in ipsum