Les déclarations de l’année 2010 (1/3)

Déclaration : “Comme chacun le sait il y a eu énormément de débats durant l’hiver. Le bump drafting tels que nous le connaissions à Daytona et Talladega va totalement disparaître. Nous allons redonner du pouvoir aux pilotes.”

Qui : Robin Pemberton, Vice-Président de la NASCAR chargé de la compétition.

Quand : 21 janvier 2010.

Où : centre de recherche et de développement de la NASCAR à Concord, Caroline du Nord.

Contexte : les officiels de la NASCAR viennent d’autoriser de nouveau le bump draft sur les ovales à plaques de restriction et laisse aux pilotes une plus grande liberté de mouvement en NASCAR Sprint Cup Series.

Déclaration : “Les gars de la Brumos sont tous des fans de stock car et ils m’ont dit que si je pouvais rouler assez prêt de Jimmie Johnson, il fallait que j’essaye de trouver l’ouverture pour le passer. J’ai pu me mettre dans son pare-choc et j’ai pu le passer. Jimmie n’est pas qu’un grand pilote de stock car, c’est aussi un très bon pilote de sport automobile. C’était un plaisir pour moi de courir mon dernier tour comme pilote professionnel à ses côtés.”

Qui : Hurley Haywood, quintuple vainqueur des Rolex 24.

Quand : 31 janvier 2010.

Où : Daytona International Speedway.

Contexte : Hurley Haywood vient de boucler son dernier tour en tant que pilote professionnel. Il a cependant annoncé qu’il sortait de sa retraite pour participer à l’édition 2011 des Rolex 24.

Déclaration : “C’est incroyable. Je ne peux pas vraiment exprimer ce que je ressens. J’ai parlé à ma femme, Christy, ce matin qui m’a dit ‘Tu sais ce que cela signifierait si tu gagnais cette course ?’ ; je lui ai répondu que le rêve deviendrait réalité. J’essaye d’être aussi sincère que possible et de ne pas tomber dans les clichés. C’est le rêve de tout gamin que de gagner les Daytona 500.”

Qui : Jamie McMurray.

Quand : 14 février 2010.

Où : Daytona International Speedway.

Contexte : Jamie McMurray vient de remporter les Daytona 500 pour la première fois de sa carrière.

Déclaration : “Ils sont vraiment bons, mais ils sont aussi très, très chanceux. Jimmie est un bon ami à moi, mais il n’y avait aucune chance de le passer vu la chance qu’ils ont. Vous ne gagnez pas quatre championnats et ne faites pas toutes les choses qu’ils ont faites sans un brin de réussite. Ils ont fait du bon travail aujourd’hui en remportant la course, mais il n’y a pas à chier Jimmie à le cul bordé de nouilles et il n’y a aucun moyen d’empêcher cela.”

Qui : Kevin Harvick.

Quand : 21 février 2010.

Où : Auto Club Speedway.

Contexte : Kevin Harvick vient de perdre la course face à Jimmie Johnson.

Déclaration : “Je préfère perdre contre n’importe lequel des quarante-deux autres pilotes, mais pas le n°48. Je pensais que nous pouvions les battre. J’ai tout donné, mais c’était trop court. C’est une déception de ne pas ramener la victoire à la maison.”

Qui : Kurt Busch.

Quand : 21 mars 2010.

Où : Bristol Motor Speedway.

Contexte : Jimmie Johnson vient de remporter sa cinquantième victoire en carrière et sa première en carrière sur le petit ovale de Bristol.

risus nec ut dapibus libero libero luctus pulvinar neque. ante.