Retour sur la saison 2010 de NASCAR K&N West

Nous venons de vivre une saison excitante dans le championnat NASCAR K&N Pro Series West avec le pilote de la Toyota Camry NAPA Auto Parts #20, Eric Holmes, qui a décroché son troisième titre après ceux obtenus en 2006 et 2008. Voici, course par course, comment Holmes a construit ce nouveau titre.

Le 27 mars, tout avait pourtant mal débuté pour Holmes lors de la course d’ouverture à Roseville en Californie. Un essieu cassé l’a relégué en 20e position à l’arrivée. C’est son coéquipier chez Bill McAnally Racing, Paulie Harraka, membre du programme Drive for Diversity, qui a dominé cette première épreuve avec la pole et la victoire, la seconde de suite sur un circuit qu’il connaît bien puisqu’il y a été titré champion 2008 en NASCAR Whelen All-American Series.

Lors de la course suivante, le 8 avril, Holmes a su rebondir après la désillusion de Roseville. La course courue sur le Phoenix International Raceway marquait le retour du champion en titre, Jason Bowles, parti de l’autre côté du pays pour disputer la NASCAR K&N Pro Series East. Ce retour fut une réussite puisque Bowles a fini second, derrière Holmes. Greg Pursley, Jonathon Gomez et David Mayhew ont complété le top-5. C’est Andrew Myers qui avait décroché la pole position.

Comme en 2009, Mayhew a été le meilleur des pilotes de la NASCAR K&N Pro Series West à l’occasion de la confrontation avec les pilotes de la NASCAR K&N Pro Series East sur l’Iowa Speedway au mois de mai. Mayhew a signé la pole position est a terminé cinquième de la course remportée par Max Gresham, devant trois autres rookies de la NASCAR K&N Pro Series East. Avec sa victoire dans la catégorie West, Mayhew s’est emparé de la tête du championnat. De son côté, Holmes a mis fin aux problèmes qu’il rencontrait habituellement en Iowa avec une dixième place au général et une troisième place parmi les pilotes de l’Ouest.

Holmes a continué sur sa bonne lancée en juin à Roseburg dans l’Oregon en remportant la course disputée sur le Douglas County Speedway pour la troisième année consécutive. Mayhew est resté au contact en signant la pole et en finissant second.

Toujours au mois de juin, c’est le double champion de la NASCAR Canadian Tire Series, Andrew Ranger, qui s’est imposé au nez et à la barbe des pilotes réguliers de la série West sur l’Infineon Raceway à Sonoma en Californie, sa première victoire en carrière dans cette série. Derrière le Québécois, on retrouve respectivement Paulie Harraka, le jeune coéquipier de Holmes et Brandon Davis. Holmes s’est classé quatrième et a pu prendre la tête du classement.

En juillet, un autre pilote est allé pour la première fois de sa carrière sur la Victory Lane. C’est Auggie Vidovich qui s’est imposé sur le Toyota Speedway à Irwindale, toujours en Californie. Malgré avoir terminé à un tour du vainqueur, Holmes a préservé sa première place au championnat profitant que ses principaux rivaux pour le titre terminent loin derrière.

A la moitié du championnat, Holmes comptait une avance de 64 points sur Mayhew. Gomez, Moses Smith et Harraka complétaient le top-5 dans cet ordre.

Patrick Long s’est imposé sur circuit routier fin juillet dans l’Oregon. Il a devancé Holmes et Harraka sur le Portland International Raceway. Mayhew, le poleman, a terminé quatrième.

En août, la série a effectué sa première visite sur le Montana Raceway Park à Kalispell dans le Montana. Sur cet ovale d’un quart de mile l’action fut au rendez-vous pour le plus grand plaisir des fans. Les 100 premiers tours de la course se sont courus sans neutralisation avec par moment trois voitures de front. Holmes y a remporté sa troisième victoire de la saison, accentuant ainsi son avance au championnat devant Mayhew, second de l’épreuve dont il a mené le plus de tours.

Nouveau succès pour Holmes une semaine plus tard près de Denver sur le Colorado National Speedway. Son coéquipier Harraka a fini second devant le rookie Luis Martinez Jr, auteur quelques heures plus tôt de sa première pole en carrière.

Sur le Miller Motorsports Park à Tooele en Utah, au mois de septembre, Pursley s’est imposé malgré une erreur lors d’un ravitaillement. Eric Curran s’est classé second après avoir lui aussi rencontré des soucis en course avec une crevaison. Harraka a fini troisième devant Smith. Long a perdu tout espoir d’une seconde victoire sur routier en raison d’une crevaison en fin de course. Sixième, Holmes a conforté son avance devant Mayhew, 15e, victime lui aussi d’une crevaison.

Holmes a glané une troisième victoire en quatre courses au mois d’octobre sur le All American Speedway. Son principal rival, Mayhew, a terminé second, suivi par Eric Schmidt, Harraka et Juan Pitta, qui faisait ses débuts dans la série.

Holmes est arrivé en leader à Phoenix pour la dernière course de la saison avec une confortable avance de 156 points. Il n’avait qu’à prendre le départ de la course pour décrocher son troisième titre de champion. Pursley, l’autre homme en forme de cette fin de saison, a décroché la pole avant de remporter la course disputée en prélude de l’avant-dernière course de la saison NASCAR Sprint Cup Series. Holmes était en position de se battre pour la victoire, mais sa voiture a été endommagée, perturbant son comportement. A l’arrivée, il se classe 15e. Mayhew était lui aussi en lutte pour la victoire mais il est redescendu à la septième place.

La NASCAR K&N Pro Series West sera de retour en 2011 là où elle a terminé la saison 2010. La saison sera lancée à Phoenix le 24 février prochain. Après 12 autres courses disputées dans l’Ouest des Etats-Unis ainsi qu’en Iowa (le 21 mai), la finale sera disputée le 12 novembre 2011 à Phoenix.

mattis ut porta. vel, nec sed