Dakar terminé pour Robby Gordon !

Bien décidé à rattraper une partie de son retard sur les leaders, Robby Gordon et son HUMMER n’ont finalement même pas pu atteindre la spéciale de cette quatrième étape du Dakar 2011.

Après environ 200 kms de liaison pour atteindre la ligne de départ de la zone chronométrée, Gordon a rencontré un problème avec la roue avant droite de sa voiture juste après avoir franchi le Paso de Jama. La roue a commencé à se détacher et il a donc dû s’arrêter pour tenter de réparer. Malheureusement, ce problème mécanique s’est révélé plus grave que prévu et le pilote n’a pas réussi à réparer dans les temps pour se présenter au départ de la spéciale.

Le règlement du Dakar est très clair dans cette situation, Robby Gordon et son HUMMER n°303 sont donc contraints à l’abandon. Depuis le début de l’épreuve, Gordon a rencontré de nombreux problèmes mécaniques sur son HUMMER qui ne semblait donc pas totalement préparé pour la rudesse d’une course d’endurance comme le Dakar.

Quatrième de l’édition 2010, Gordon ne verra donc pas l’arrivée cette année. le pilote Américain n’avait pas connu l’abandon depuis l’édition 2006 du Dakar. Avant de renoncer, il était 17ème du classement général.

Problème Technique, merci de revenir ultérieurement

Au niveau du classement général des autos, pour l’instant, la bataille pour le titre concerne essentiellement les Race Touareg de Nasser Al-Attiyah (vainqueur hier) et de Sainz, avec la promesse de voir Stéphane Peterhansel faire valoir sa science des dunes dès l’apparition des longues portions de sable. Le Français semblait même prendre un peu d’avance, puisque la BMW X3 qu’il pilote passait au km 81 avec le meilleur temps : 15 secondes de moins que Sainz. Dans la deuxième partie, le leader du Team X-Raid n’a pas réellement commis de faute, mais une crevaison l’oblige à un stop de 2 à 3 minutes, qui le prive certainement du meilleur temps à l’arrivée. Du coup, « El Matador » s’empare de sa 20ème victoire d’étape sur le Dakar, ce qui le rapproche des 22 que Peterhansel a obtenu dans sa carrière en auto.

Au général, le trio Sainz-Al Attiyah-Peterhansel se tient dans une fourchette de 5:40:00, tandis que la VW de De Villiers guette à distance une éventuelle place à prendre sur le podium (4ème à 19:14:00).

id libero luctus dolor. leo ut velit, ipsum venenatis elit. ut