24 Heures de Daytona : l’attente arrive à son terme

Pour les pilotes autant que pour les fans, l’attente avant le début de la saison de sport automobile 2011 arrive bientôt à son terme, avec la Rolex 24 At Daytona, l’événement phare des Grand-Am Rolex Sports Car Series presented by Crown Royal Cask No. 16, qui se tiendra les 29 et 30 janvier sur le Daytona International Speedway.

Plus qu’une station balnéaire avec un formidable circuit, Daytona est un temple de la vitesse où les fervents disciples du sport le plus passionnant du monde se rassemblent pour regarder les meilleurs pilotes se battre roue dans roue sur ce circuit à couper le souffle, d’une longueur de 5,73 kilomètres. Quand le drapeau vert sera agité à 15h30, le samedi 29 janvier, les équipes sauront très vite jusqu’à quel point leurs voitures sont compétitives – une récompense pour les heures investies dans la préparation pour la course et de la configuration du châssis. À la Rolex 24 At Daytona, véritable référence pour la saison automobile à venir, l’ensemble des concurrents de Prototypes Daytona (DP) et de voitures de catégorie GT ne testent pas seulement la mécanique, mais également la concentration des pilotes – et des équipes aux stands – durant les 24 heures que comporte cette course d’endurance.

Parmi les favoris du public à se mettre derrière le volant lors de l’édition 2011 de la Rolex 24 At Daytona, nous trouverons Jimmie Johnson (Mooresville, N.C.), la superstar de la NASCAR qui tentera pour la cinquième fois de remporter cette épreuve, après avoir été deux fois sur la seconde marche du podium. Johnson espère devenir le troisième pilote de l’histoire de ce sport à remporter à la fois la Daytona 500 et la Rolex 24 At Daytona, rejoignant ainsi Mario Andretti et A.J. Foyt dans le livre des records. Il est sûr que le DP Chevrolet-Riley GAINSCO No. 99 et ses co-pilotes, Alex Gurney (Irvine, Californie) et Jon Fogarty (Bend, Oregon), sont fin prêts pour relever ce défi.

Hurley Haywood (Chicago, Illinois/Ponte Vedra Beach, Floride) sera également de retour sur la piste. Il a en effet décidé mettre sa retraite entre parenthèses un petit moment pour conduire la Porsche 911 GT3 No. 59 pour Brumos Racing. Hurley a participé 38 fois à la Rolex 24 At Daytona et ses cinq victoires à cette classique d’endurance ont toutes été remportées au volant d’une Porsche : la Carrera (1973, ’75, ’77), la Turbo (1979) et la 962 (1991).

Les champions 2010 défenseurs du titre espèrent quant à eux que l’histoire se répète. L’équipe de DP victorieuse était menée par les pilotes João Barbosa (Porto, Portugal) et Terry Borcheller (Vero Beach, Floride) qui seront de retour avec la Porsche/Riley Action Express Racing #9, et rejoints par JC France (Daytona Beach, Floride). Sylvain Tremblay (Montreal, Canada/Sunrise, Floride) et Jonathan Bomarito (Monterey, Californie), membres de l’équipe gagnante dans la catégorie GT, reprendront quant à eux leurs efforts derrière le volant de la Mazda RX-8 SpeedSource #70.

Commissaire de Course:
l’Homme le plus Rapide du Monde, le lieutenant-colonel de l’armée de l’air, Andy Green, donnera le départ de la Rolex 24 At Daytona 2011 et le signal aux pilotes d’« allumer leur moteur » à 15h30, le samedi 29 janvier. Pilote de la Royal Air Force, Green a établi le Record du Monde de vitesse sur terre en pilotant à une vitesse supersonique de 1227,93 km/h, en 1997. En 2006, il a établi un autre record en atteignant les 563,27 km/h dans la voiture JCB Dieselmax, faisant ainsi de cette voiture diesel la plus rapide au monde. Vétéran de la guerre d’Irak et d’Afghanistan, Green a piloté le Phantom F4, le Tornado F3, ainsi que l’Harrier et il travaille maintenant pour le Ministère britannique de la Défense, en soutenant les activités de la RAF à travers le monde. Green sera célébré lors du Dîner du Commissaire de Course qui se tiendra dans la salle Bill France du Daytona International Speedway Hall of Fame, le vendredi soir.

Exposition de voitures qui ont marqué la course:
comme pour d’autres lieux de courses célèbres, l’histoire joue un rôle important dans le charme de Daytona. Pour rendre hommage à tous les anciens pilotes du circuit, une exposition de modèles historiques se tiendra dans la Sprint Fanzone tout au long du week-end. Plus de deux douzaines de voitures qui ont marqué la Rolex 24 At Daytona seront présentées, couvrant quatre décennies de champions de catégorie et du classement général. Cette année, une Chevrolet Beach Racer de 1928, pilotée sur le sable à Daytona dans les années 30, sera la plus ancienne voiture exposée, et il y aura également une des premières voitures à avoir roulé sur l’actuel Daytona International Speedway, une Lotus 26-R de 1964. Le 21ème siècle est représenté par une Lola B2K-40, première de sa catégorie en 2003, et une Porsche Lola B2K-10. Pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de voir ces voitures dans leur âge d’or, ils pourront assister à cinq tours de parade, le samedi matin à 11h. Cela sera assurément un grand moment du week-end.

porta. eleifend risus et, ut ut