Pas d’injection directe dans les moteurs NASCAR en 2011

En marge des essais de la NASCAR sur le Daytona International Speedway dans le cadre de la Preseason Thunder, les officiels de la série ont fait savoir que l’injection directe ne sera finalement pas utilisée lors des courses comptant pour le championnat de la NASCAR Sprint Cup en 2011.

Durant la saison 2010, la NASCAR avait pourtant largement communiqué sur l’arrivée des systèmes d’injection directe à partir de la mi-2011 en Sprint Cup en remplacement des carburateurs utilisés en NASCAR depuis ses débuts en 1949.

C’est Robin Pemberton qui a fait cette annonce en fin de semaine à Daytona, expliquant que le programme d’introduction de l’injection était bien avancé, mais que son arrivée en Sprint Cup ne se fera cette saison.

L’objectif de ce report est de ne pas précipiter les choses et de permettre de trouver les bons réglages adaptés à la compétition. Il faut également mettre en place un système d’inspection aussi bien du côté de la NASCAR que du côté des équipes et cela va prendre du temps.

Aujourd’hui l’arrivée de l’injection est selon Darby quasiment assurée pour la deuxième course de la saison 2012. L’engagement des nouveaux moteurs pour les Speedweeks à Daytona sera étudié durant l’inter-saison en fonction de l’avancement des travaux au sein des équipes.

A noter cependant que les quatre constructeurs engagés en NASCAR ont déjà soumis aux officiels des systèmes d’injections. Désormais, le travail porte sur la mise au point et la fiabilité de ces systèmes qui marquent une véritable révolution dans le monde de la NASCAR.

accumsan efficitur. dolor. vulputate, ut Aliquam dapibus