Donnie Wingo : ‘Trevor a ce petit truc en plus’

Chef d’équipe d’expérience, Donnie Wingo va de nouveau travailler avec une jeune pilote en 2011. Déjà chef d’équipe de Jamie McMurray lorsqu’il était à la Chip Ganassi Racing, avant de le retrouver à la Roush Fenway Racing, il a aussi travailler avec David Ragan. Cependant en 2011, il sera associé au jeune Trevor Bayne au sein de la Wood Borthers Racing.

Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble pour les débuts du jeune pilote en NASCAR Sprint Cup Series l’an dernier sur le Texas Motor Speedway.

Eddie Wood, l’un des patrons de Trevor Bayne en Cup estime que son protégé a énormément de qualités. Pour Donnie Wingo, il en va de même.

Donnie Wingo : “C’est évident. Depuis qu’il est monté dans une voiture de Cup l’an dernier au Texas il a ce petit truc en plus qu’ont certains. Au Texas il a vraiment fait du très bon boulot. Ce gamin est vraiment rapide. Au Texas il était capable de dépasser des voitures et pas seulement rester côte à côte.”

Outre sa vitesse, l’une des qualités est sa capacité à communiquer avec le reste de son équipe.

Donnie Wingo : “Ses retours sur la course de Fort Worth étaient bons, tout comme ceux lors des essais de Daytona. Il nous donne les bonnes informations pour que nous puissions améliorer la voiture. Tout au long de ma carrière j’ai travaillé avec des jeunes pilotes, Trevor est vraiment un bon gamin. Il est très respectueux et a un talent fou.”

Lors des trois journées d’essais de Daytona, Trevor Bayne aura été régulièrement parmi les pilotes Ford les plus rapides, voire le plus rapide. Il n’a cependant jamais roulé dans le draft, préférant améliorer les performances brutes de la voiture, sachant qu’il y aura sept séances pour préparer les Daytona 500 en février prochain. De plus, en ayant récupéré les points propriétaires amassés par la n°19 l’an dernier Bayne est assuré d’être au départ de la cinquante-troisième édition de The Great American Race.

Donnie Wingo : “La piste de Daytona a tellement de frip, que nous ne pouvons pas rendre la voiture aussi survireuse que nous le souhaitons. La piste a tellement de grip que la première course ressemblera à celles de Talladega, juste de la vitesse pure.”

Il reste donc quelques semaines au pilote Ford et à son équipe pour améliorer la voiture et travailler sur le nez qui semble être la source principale des maux des voitures Ford à Daytona.

alt : Les temps cumulés des trois journées d’essais.

libero. diam libero pulvinar dapibus venenatis tristique dolor. in amet, elit. risus.