HVM dévoile son nouveau sponsor

L’écurie HVM Racing et Entergy Nuclear, spécialisé dans la production d’énergie nucléaire à bas prix, ont annoncé aujourd’hui à Baltimore qu’ils avaient signé un accord portant sur le sponsoring de Simona de Silvestro sur les trois prochaines années.

Keith Wiggins, propriétaire de HVM accompagné de John Herron, Président de Entergy, ont dévoilé les couleurs qui orneront la monoplace numéro #78 de la Suissesse, véritable révélation de l’année 2010. Etaient également présent parmi les invités de luxe, Randy Bernard, Président de l’INDYCAR et Jay Davidson, Président du Grand Prix de Baltimore. A noter que des spectateurs ont eu le privilège d’assister à une démonstration d’arrêt aux stands menée par de Silvestro elle-même.

A l’issue de l’annonce, voici les premières déclarations de Wiggins :
C’est une de super nouvelle pour HVM et Simona. Ca donne à Simona une opportunité à long terme de se développer en IndyCar pour devenir une top-pilote tandis que le team aura une plateforme stable sur de nombreuses années pour nous soutenir dans notre quête du championnat. C’est une excellente opportunité marketing avec un partenaire solide qui a un message et un rôle important pour notre futur. Nous aurons un impact sur de nombreux fronts.

Pour l’entreprise Entergy, l’exposition qui lui offre l’IndyCar est une fantastique chance de présenter son programme consistant à promouvoir l’énergie électrique propre à zéro émission de CO2.

D’autres sponsors apparaîtront sur la carrosserie de la monoplace dont les montres BRM, TDS Telecommunications Corp qui sera le partenaire officiel de l’écurie sur le plan de la télécommunication, ainsi que le Grand Prix de Baltimore et l’hôtel InterContinental de Baltimore qui sera l”hôtel officiel du Grand Prix de Baltimore”.

Avec l’arrivée d’Entergy, l’INDYCAR prouve une fois de plus son attractivité en termes d’écologie. Et plus que n’importe laquelle de ses rivales, elle se place véritablement comme la discipline numéro 1 sur le développement des énergies propres grâce notamment à sa politique de recherche sur les bio-carburants et sur le développement des futures générations de moteurs qui équiperont les monoplaces dès 2012.

risus consectetur Aenean dolor tempus Nullam Phasellus