La NASCAR change son système de points !

Comme prévu, la NASCAR à dévoilé mercredi plusieurs évolutions dans le système de points de la NASCAR Sprint Cup et le mode de qualification pour les playoffs pour le rendre plus simple à suivre pour les fans, les pilotes et tous les acteurs de la série.

Il y aura toujours 12 pilotes qualifiés pour les playoffs, mais à partir de 2011, les deux dernières places seront attribuées en fonction du nombre de victoires décrochées lors des 26 premières épreuves de la saison régulière.

Le Top-10 du classement général après la 26ème course reste qualifiés pour les playoffs.

Les positions 11 et 12 sont désormais appelées des “wild-card” et seront attribuées à des pilotes classés en dehors du Top-10, mais qui ont remporté le plus grand nombre de victoires à condition qu’ils soient au moins dans le Top-20 du championnat.

L’objectif annoncé par la NASCAR est de récompenser la victoire et la régularité de certains pilotes durant la saison régulière.

C’est le CEO et Chairman de la NASCAR Brian France qui a dévoilé cette évolution lors d’une conférence de presse au NASCAR Hall of Fame de Charlotte en marge du Sprint Media Tour.

“Les fans nous disent qu’il n’y a rien de plus important que la victoire pour eux, alors nous avons décidé de combiner la tradition de la NASCAR qui récompense la régularité avec l’excitation de la victoire. Toutes les courses de la saison régulière auront donc maintenant une grande importance et celle de Richmond, la 26ème, risque de nous offrir une belle lutte pour établir la liste des 12 pilotes qualifiés pour le ‘Chase’.”

La NASCAR a également dévoilé un nouveau système de points qui sera lui appliqué aux trois séries nationale de la NASCAR. Désormais le vainqueur d’une course gagnera 43 points plus trois points de bonus liés à sa victoire. Les vainqueurs de course pourront également grappiller un point supplémentaire en menant un tour et un autre en menant le plus grand nombre de tours. Ainsi sur une seule course, un pilote pourra marquer au maximum 48 points.

Tous les autres pilotes marqueront un point de moins par position. Le deuxième pilote à l’arrivé marquera ainsi 42 points, le troisième 41 et ainsi de suite. Le dernier pilote classé (43ème) marquera un point. En NASCAR Camping World Truck Series, le dernier pilote classé marquera huit points puisque le peloton de cette série ne comporte que 36 voitures.

“Beaucoup de nos fans les plus fidèles n’arrivaient pas à suivre l’ancien système de points mis en place depuis 1975. Nous avons donc décidé de le simplifier pour le rendre plus facile à comprendre et à suivre pendant les courses. Le concept est très proche de l’ancien système, mais en plus facile à suivre.”

Plusieurs autres évolutions ont été annoncées lors de cette conférence de presse:

– Choix d’une série : Les pilotes qui rouleront dans les trois séries nationales de la NASCAR doivent désormais en sélectionner une dans laquelle ils joueront le titre. L’objectif est de permettre aux nouveaux talents de s’exprimer en Nationwide et en Camping World sans que toute l’attention des médias ne se focalise sur les pilotes de Cup.

– Nouvelle procédure de qualification : L’ordre d’entrée en piste pour la qualification se fera désormais dans l’ordre inverse des temps réalisés lors des essais (du plus lent au plus rapide). En cas d’annulation des qualifications à cause de la pluie, la grille de départ sera établie en fonction des derniers essais. Si aucun essai n’a été effectué à cause de la pluie c’est le classement des points qui sera utilisé.

– Utilisation des pneumatiques : A partir de 2011, les équipes engagées en NASCAR Sprint Cup ne pourront plus utiliser que cinq jeux de pneumatiques pour les essais et la séance de qualification au lieu de six. Ils devront ensuite en ramener au moins quatre à Goodyear pour pouvoir récupérer les pneus pour la course.

– Plus de catch-can man : A l’image de ce qui a été fait en 2010 en NASCAR Truck Series, la Nationwide et la Cup adoptent dès 2011 un nouveau type de réservoir qui évite le trop plein d’essence et rend donc obsolète le rôle du catch-can man. Désormais les équipes ne pourront donc plus utiliser que six mécaniciens de l’autre côté du mur pendant les ravitaillements au lieu de sept.

– Évolution de la voiture du Cup : La NASCAR continue de faire évoluer la nouvelle génération de voiture utilisé en Sprint Cup. Cette saison, les voitures auront un nouveau nez et des évolutions sont attendus sur les carrosseries pour faciliter l’identification de la marque de la voiture.

ut dictum leo adipiscing dolor libero. justo efficitur. sit tristique Lorem facilisis