La Wood Brothers Racing rend hommage à David Pearson

En 2011 la Ford Fusion n°21, pilotée par Trevor Bayne, arborera les couleurs de Motorcraft pour la onzième saison consécutive. Mais contrairement aux années précédentes une variante sera apposée afin d’honorer David Pearson, qui fera son entrée au Hall of Fame de la NASCAR au mois de mai prochain.

Pour les Daytona 500 la Ford n°21 arborera donc une livrée rouge et blanche avec des numéros dorés comme en 1971 et en 1972 à Darlington, course que Pearson avait remporté depuis la pole position. Il s’agissait de la première de ses quarante-trois victoires et de la première de ses cinquante-et-une poles au volant d’une Mercury de la Wood Brothers Racing.

Eddie Wood : “Nous sommes associé à David. Plus de la moitié des 97 courses que nous avons gagné l’ont été avec lui comme pilote. David et Leonard on fait ensemble la Wood Brothers Racing. Ce qu’ils ont fait est presque inimaginable aujourd’hui. En 1973 ils ont gagné onze des dix-huit épreuves, toutes sauf une l’étaient sur superspeedway.”

1976 était une autre année exceptionnelle pour cette écurie avec dix victoires en vingt-deux départs dont le triplé magique Daytona 500, World 600 (Charlotte) et Southern 500 (Darlington).

Parmi les membres de l’équipe actuelle, s’il y en a un qui associe la Wood Brothers Racing à David Pearson c’est bien le jeune pilote Trevor Bayne. Aujourd’hui âgé de dix-neuf ans il est le plus jeune pilote a avoir piloté la n°21. En visitant les ateliers ils a pu apprécier à sa juste valeur la décoration spéciale qu’il arborera à dix reprises en 2011.

Trevor Bayne : “Je me souviens de ce célèbre numéro avec les chiffres dorés. David Pearson l’a rendu célèbre. C’était un réel honneur que de faire partie de cette histoire.”

Trevor Bayne est donc prévenu, il va participer à la saison 2011 au sein de l’une des écuries les plus célèbres de l’histoire de la NASCAR au travers des décennies. Il aura la lourde tâche de ramener cette écurie vers les sommets qu’elle a quitté il y a bien longtemps. La quatre-vingt-dix-septième et dernière victoire remonte à la première épreuve de Bristol en 2001 avec Elliott Sadler, qui remportait ce jour là son premier succès dans la catégorie reine.

commodo libero in nec luctus ante. suscipit ut dolor.