David Ragan n’a plus le droit à l’erreur

Alors que la saison de NASCAR Sprint Cup n’a même pas encore commencée, certains pilotes sont déjà sur la selette et ils se doivent donc de faire une saison très prolifique sous peine de prendre la porte. Parmi eux, David Ragan est sûrement le pilote le plus menacé parmi ceux qui font partie des top teams (Hendrick, Roush, Gibbs et Childress).

A l’orée de sa cinquième saison complète dans la division reine de la NASCAR, Ragan ne peut plus être considéré comme un débutant malgré son jeune âge (25 ans). Après deux saisons très décevantes, il doit absolument passer la seconde faute de quoi Jack Roush n’hésitera pas à mettre quelqu’un d’autre à sa place. Après tout, il ne s’appelle pas Dale Earnhardt Jr. et les jeunots de la Roush sont aux aguets pour prendre la place du pilote de la Ford n°6.

De plus, UPS aimerait sûrement disposer d’un pilote de calibre plus élevé pour profiter au mieux de son implication en NASCAR, ce qui est tout de même la moindre des choses lorsque l’on met plusieurs millions de dollars sur la table, et n’hésitera pas à en parler au patron de l’écurie s’il le faut.


Les pilotes Roush disposent tous d’un contrat dont l’échéance est prévue à la fin de cette année. Sans trop s’avancer, on peut penser que Greg Biffle, Matt Kenseth et Carl Edwards seront toujours de la partie en 2012 mais pour le dernier larron, rien n’est moins sûr. Si Jack Roush a réitéré sa confiance à son jeune poulain, on peut douter qu’il soit prêt à le faire deux années de suite surtout si les résultats restent identiques.

En 2008 pourtant, David Ragan avait réalisé une saison très solide pour terminer à une très belle treizième place au classement général devant des pilotes comme Kasey Kahne, Ryan Newman ou encore Kurt Busch. Avec six top-5, quatorze top-10 et une position moyenne à l’arrivée de 15.6, on pensait que le remplacent de Mark Martin avait enfin réussi à trouver ses marques alors que ses débuts étaient vraiment très brouillon puisqu’il était notamment impliqué dans pas mal d’accidents.

Mais la confirmation n’est jamais venue. Vingt-septième de l’exercice 2009 avec deux top-10 et 24ème l’année dernière avec une arrivée parmi les dix premiers supplémentaires, le pilote de la Ford Fusion n°6 a déçu même s’il a connu un très léger mieux en fin de saison 2010. Une évolution insignifiante surtout si l’on compare ses résultats à ceux de ses coéquipiers.

Pour toutes ces raisons, David Ragan doit faire une grande saison avec au moins un nombre de top-5 et de top-10 significatif. S’il tient à sa place, une participation au Chase serait vraiment la bienvenue pour l’aider à conserver son baquet. Au regard des saisons passées, l’objectif semble utopique, mais Ragan à t’il vraiment le choix ?

Donec at elementum Aliquam mi, sit id, eget quis, ut