Superbowl XLV : qui soutiennent les pilotes NASCAR ?

Le 45e SUperbowl opposera ce soir au Cowboys Stadium de North Texas les Pittsburgh Steelers du double lauréat Ben Roethlisberger aux Green Bay Packers d’Aaron Rodgers. Les Steelers font figure de favoris avec leur six Superbowls

remportés, le dernier en 2009 à Tampa Bay contre les Arizona Cardinals, alors que la dernière des trois victoires des Packers remonte à 1997, contre le New England Patriots dans le désormais célèbre Louisiana Superdome de La Nouvelle

Orléans. Mais qu’en pensent les pilotes NASCAR ?

S’ils ne sont pas spécialement des fans inconditionnels, les pilotes, comme une majorité d’Américains, s’intéressent au Superbowl et il semblerait que ce soient les Packers qui ont la côte du côté des garages NASCAR.

Joey Logano :“Je vais regarder le match et je vais soutenir Green Bay. Je ne sais pas pourquoi. J’aimerais voir Green Bay l’emporter. Je ne suis pas un grand fan de football [américain]. Je ne m’y connais pas vraiment.”


Son coéquipier chez Joe Gibbs Racing, Denny Hamlin, soutiendra également les Packers de Green Bay, “parce que tout le monde aime Pittsburgh” !

Chez Richard Childress Racing, les Packers ont la préférence de 11 des pilotes et crew chiefs alors que seulement 5 soutiennent les Steelers.

Pour Matt Kenseth, un succès des Packers serait un bonheur de plus en ce mois de ce début d’année puisque sa femme Katie doit accoucher dans les prochaines semaines. Le champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series est en effet originaire du Winsconsin, l’Etat dans lequel est implanté la franchise des Packers.

Enfin, ce Superbowl aura une saveur particulière pour Rebecca Kasten et sa famille. Egalement originaire du Winsconsin et membre en 2010 del’équipe Revolution Racing de Max Siegel, dans le cadre du programme Drive for Diversity, la jeune pilote de 20 ans vient de perdre tragiquement sa soeur jumelle, Allison, dans la nuit du Nouvel An, dans un accident de la circulation. Allison était bien sûr une grande fan des Packers.

Comparaison entre la NASCAR et le Super Bowl:

ut ante. libero tristique vel, ut Nullam eleifend