Budweiser Shootout : Jeff Burton futur vainqueur ?

Jeff Burton a disputé soixante-huit courses de NASCAR Sprint Cup Series sur des ovales à plaques de restriction et il ne compte qu’une seule victoire c’était en juillet 2000 sur l’ovale de Daytona. C’est d’ailleurs sur cette même piste qu’il possède une pole position, c’était à l’occasion des Daytona 500 2006.

Pour cette édition 2011 du Budweiser Shootout, Jeff Burton aura le châssis n°238 à disposition. Ce châssis appartenait à l’origine à Kevin Harvick qui en 2008 avait pris part aux épreuves de Fontana, d’Atlanta, de Charlotte et du Michigan en première partie de saison ainsi que l’épreuve nocturne de Bristol.

Jeff Burton compte cinq participations au Budweiser Shootout avec pour meilleur résultat une cinquième place en 2001, son seul top-5, il compte deux top-10 à son actif. Tant sa place moyenne au départ que celle à l’arrivée est de 12,8.

Le vétéran de la Richard Childress Racing peut aussi compter sur son chef d’équipe, Todd Berrier, vainqueur de cette épreuve en 2009 avec Kevin Harvick. Berrier avait été un des grands artisans de la victoire du double champion Nationwide, puisqu’il était à l’origine des réparations suite au contact de la Chevrolet n°29 avec le mur extérieur lors du premier segment.




Jeff Burton : “Il y a beaucoup de voitures. Cela va être une course excitante. Je pense vraiment que cette course sur la nouvelle surface va être dingue. Cette épreuve offre des opportunités d’apprendre des choses. Les pilotes et équipes participant au Budweiser Shootout et qui arrivent aux Duels ont une course derrière eux.”

L’objectif principal de Jeff Burton reste la victoire lors des Daytona 500, ce qui serait une première pour lui, mais pas pour la Richard Childress Racing qui compte déjà deux succès, avec Kevin Harvick en 2007 et Dale Earnhardt en 1998.

Jeff Burton : “Ces dernières années à une quinzaine de tours de l’arrivée nous nous sommes retrouvés à chaque fois au milieu des autres pour jouer la gagne, mais à chaque fois les circonstances ont fait que nous n’avons pas su faire le bon dépassement. Nos voitures sur les ovales à plaques de restriction sont bonnes et tant à Talladega qu’à Daytona nous avons été en position de gagner. J’ai passé beaucoup de temps à regarder les trois dernières épreuves de Talladega pour comprendre comment Clint et Kevin ont réussi à gagner. Les Daytona 500 cela veut vraiment dire quelque chose pour moi. Je n’ai jamais gagné cette course et elle est sur ma liste.”

fringilla mi, libero leo felis mattis eget