Le Budweiser Shootout en chiffre

0 : aucun pilote n’a remporté le Shootout, sa Gatorade et les Daytona 500 la même année.

0,08 : il s’agit de la marge de victoire la plus faible pour un Shootout c’était en 1995 lorsque Dale Earnhardt s’était imposé devant Sterling Marlin.

1 : nombre de tour mené par Rusty Wallace en 1998, Neil Bonnett en 1983 et 1984, Dale Earnhardt en 1980, Dale Jarrett en 2000 et 2004 et Kevin Harvick en 2009 pour décrocher la victoire.

1 : Denny Hamlin est le seul pilote a avoir remporté le Budweiser Shootout en tant que rookie. Il avait décroché une pole position en 2005 à Phoenix alors qu’il n’avait fait que sept courses cette année là.

2 : Dale Jarrett en 2000 et Bill Elliott en 1987 sont les deux pilotes à avoir remporté le Shootout, décroché la pole position des Daytona 500 et remporté The Great American Race.


2 : en 1983 et 2006 le Budweiser Shootout a été reporté au lendemain pour cause de pluie.

2 : en 1981 et 1995 la course a été reportée de quelques minutes, là encore pour cause de pluie.

2,75 : place moyenne à l’arrivée de Dale Earnhardt, la meilleure pour les pilotes ayant au moins deux participations au Shootout.

3 : Darrell Waltrip en 1981, Bill Elliott en 1987 et Ken Schrader en 1989 sont les trois seuls pilotes à avoir remporté le Budweiser Shootout depuis la pole position.

4 : seulement quatre pilotes ont remporté deux Shootout consécutifs, il s’agit de Neil Bonnett en 1983 et 1984, Ken Schrader en 1990 et 1991, Tony Stewart en 2000 et 2001 et enfin Kevin Harvick en 2009 et 2010. A noter qu’aucun d’eux n’a remporté les Daytona 500 ces mêmes années.

5 : le nombre de pilote ayant remporté le Budweiser Shootout pour leur première participation, il s’agit de Buddy Baker pour l’épreuve inaugurale en 1979, Dale Earnhardt en 1980, Jeff Gordon en 1994 Dale Jarrett en 1996 et Denny Hamlin en 2006. Kevin Conway et Regan Smith peuvent rejoindre cette liste.

5 : c’est aussi le nombre de fois que le vainqueur du Budweiser Shootout a remporté les Daytona 500, Dale Jarrett est le seul à l’avoir fait deux fois (1996 et 2000), les autres pilotes sont Bobby Allison en 1982, Bill Elliott en 1987 et enfin Jeff Gordon en 1997.

5 : le nombre de manufacturiers ayant remporté le Budweiser Shootout. Chevrolet a remporté dix-neuf des trente-deux éditions, Ford en compte sept, alors que Buick, Oldsmobile et Pontiac se partagent équitablement les six autres courses. Dodge pourrait devenir le sixième constructeur victorieux avec Kurt Busch, alors que Toyota pourra une nouvelle fois compter sur la Joe Gibbs Racing.

7 : à sept reprises le pilote ayant remporté le Budweiser Shootout et le titre la même année. Dale Earnhardt l’a fait quatre fois (1980, 1986, 1991 et 1993). Les autres pilotes sont Darrell Waltrip en 1981, Jeff Gordon en 1997 et Tony Stewart en 2002.

11 : le plus grand nombre de départs avant de remporter une course. Rusty Wallace en 1998 et Mark Martin en 1999 détiennent ce record.

14 : nombre de leaders différents en 2009, le plus grand nombre depuis l’instauration du Shootout en 1979.

23 : nombre de changements de leader en 2009, le plus grand nombre.

27 : position de départ de Kevin Harvick lors de sa victoire en 2009, la place la plus loin ayant permis à un pilote de gagner.


30 : nombre de pilotes éligibles pour cette course, ce qui pourrait faire de cette édition celle avec le plus de participants. Il y en avait eu 28 en 2009. Les pilotes éligibles sont : John Andretti, Greg Biffle, Geoff Bodine, Clint Bowyer, Jeff Burton, Kurt Busch, Kyle Busch, Kevin Conway, Derrike Cope, Dale Earnhardt Jr., Carl Edwards, Bill Elliott, Jeff Gordon, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Jimmie Johnson, Kasey Kahne, Matt Kenseth, Bobby Labonte, Terry Labonte, Joey Logano, Sterling Marlin, Mark Martin, Jamie McMurray, Juan Pablo Montoya, Ryan Newman, Ken Schrader, Regan Smith, Tony Stewart et Michael Waltrip.

44 : nombre de tours menés par Greg Biffle en 2005, le plus grand nombre en une course pour un pilote n’ayant pas gagné.

47 : nombre de tours menés par Dale Earnhardt Jr. lors de sa victoire en 2008, le plus grand nombre de boucles parcourues en tête pour un pilote lors d’une course du Shootout.

140,751 : la moyenne la plus lente pour un Budweiser Shootout. C’est en 2008 que cela s’est passé et la course avait été remportée par Dale Earnhardt Jr. pour sa première apparition au sein de la Hendrick Motorsports.

195 : nombre de miles parcouru lors de la plus longue édition, c’était en 2009 après que la NASCAR ait dû rajouter trois tours pour terminer l’épreuve sous drapeau vert.

197,802 : il s’agit de la moyenne en miles par heure de la course de 1987. C’est la course la plus rapide dans toute l’histoire de la NASCAR.

velit, libero mattis tempus diam venenatis consequat. libero.