Le Budweiser Shootout, le véritable coup d’envoi d’une saison de NASCAR

Dale Earnhardt, Jeff Gordon, Darrell Waltrip, Tony Stewart, Jimmie Johnson, Rusty Wallace, Dale Jarrett, Bill Elliott, Bobby Allison, Terry Labonte, tous ces pilotes ont un jour été champions de la NASCAR Sprint Cup Series et ont aussi remporté le Budweiser Shootout au moins une fois dans leur vie.

2011 va marquer la trente-troisième édition du Budweiser Shootout, épreuve ne comptant pas pour le championnat et qui ouvre la saison de NASCAR Sprint Cup Series. Cette épreuve se déroule bien évidemment sur l’ovale de Daytona avec les plaques de restriction. Il s’agit donc de la première course de la saison, le premier vrai test pour l’ensemble des engagés.

Cette année trente pilotes sont éligibles à condition de respecter au moins l’un des critères suivants :

– avoir fait le Chase en 2010 ;

– être un ancien champion NASCAR Sprint Cup ;

– être un ancien vainqueur du Budweiser Shootout, des Cokez Zero 400 ou des Daytona 500 ;

– être un ancien rookie de l’année entre 2001 et 2010.

Si trente pilotes sont éligibles, seulement vingt-quatre sont inscrits, comme le montre la liste des engagés en bas de la news.

De favori il n’y a pas vraiment pour cette épreuve, même si Kevin Harvick reste sur deux succès de rang. Il pourrait d’ailleurs entrer dans l’histoire en devenant le premier pilote à remporter trois fois consécutivement cette course. Cependant les statistiques ne jouent pas en sa faveur, outre le fait qu’aucun pilote n’ait remporté cette épreuve trois fois de suite, jamais une écurie n’a terminé trois fois consécutivement sur la Victory Lane.

Historiquement le Budweiser Shootout permettait aux pilotes ayant signé au moins une pole position l’année précédente de se retrouver en piste pour jouer la victoire sur une course de vingt tours, mais les règles ont peu à peu changé pour offrir plus de pilotes et des courses plus longues.


En 1979 l’épreuve ne faisait que vingt-tours et il faudra attendre 2001 pour la voir passer à soixante-dix boucles Ce n’est que depuis 2009 que la course compte soixante-quinze tours.

Si la Richard Childress Racing, la Hendrick Motorsports et la Joe Gibbs Racing se partagent le gros des victoires avec respectivement sept, six et quatre succès, à l’inverse la Roush Fenway Racing n’a jamais vraiment réussi avec un seul succès, il est l’œuvre de Mark Martin en 1999.

Ford est globalement un ton en dessous par rapport à Chevrolet avec une seule victoire lors des dix dernières années, c’était grâce à Dale Jarrett en 2004 qui avait conduit sa Ford n°88 de la Robert Yates Racing sur la Victory Lane.

Ce sera la première épreuve de NASCAR à se dérouler sur le nouvel asphalte. Certes, il y a eu des essais en décembre et en janvier, mais cette course de soixante-quinze tours donnera de véritables indications aux équipes engagées.

Cette course permettra également à toutes les équipes engagées de se familiariser avec le nouveau système de ravitaillement, puisque le catch-can man a été supprimé de la liste des mécaniciens pouvant intervenir sur la voiture.

alt : Liste préliminaire des pilotes engagés pour le Budweiser Shootout.

Phasellus ut ut felis massa at neque. elit. ut felis