NASCAR : les pilotes en fin de contrat au terme de la saison 2011

Si plusieurs pilotes affirment être en pleine négociation pour la prolongation de leur contrat, il se pourrait aussi que le marché des transferts soit très agité dans les prochaines semaines. Greg Biffle, Juan Pablo Montoya, Denny Hamlin, Carl Edwards, pour ne citer qu’eux, sont tous dans leur dernière année de contrat.

Bon nombre de pilotes devraient rester au sein de la même équipe qu’actuellement, mais l’ouverture de structures supplémentaires du côté de la Joe Gibbs Racing, voire de la Stewart-Haas Racing, ou de la Penske Racing pourraient venir troubler la done.


Greg Biffle :

Le pilote de la Roush Fenway Racing a confirmé qu’un accord pour la prolongation de son contrat allait être signé très rapidement. Il espère être fixé avant le premier week-end off, qui interviendra à la mi-mars. Dans la pire des situation, son cas devrait être réglé avant la fin du premier quart de la saison, c’est à dire avant la fin du mois d’avril.

Son sponsor 3M devrait également prolonger à la Roush Fenway Racing.

Carl Edwards :

Le champion 2007 de la NASCAR Nationwide Series avec la Roush Fenway Racing a lui aussi entamé des discussions avec son équipe, mais celles-ci sont moins avancées que celles de Biffle. Contrairement à Biffle, Edwards a besoin d’au-moins deux sponsors pour effectuer une saison complète puisqu’AFLAC n’apparaît que sur un nombre limité d’épreuves.

“J’ai une très bonne relation avec Jack Roush et je veux faire tout ce qui est possible pour gagner un championnat. Le rêve serait de le faire dans la Ford n°99 de la Roush Fenway Racing avec AFLAC comme sponsor. Nous devons nous assoir autour d’une table et discuter de toutes les possibilités.”

Clint Bowyer :

Le pilote de la Richard Childress Racing, champion Nationwide avec cette équipe en 2008 a confirmé qu’il ne souhaitait pas quitter cette écurie.

“Je n’ai pas encore vraiment pris le temps d’y réfléchir. Que vais-je faire ? Je vais courir, je suis heureux ici et je ne veux pas changer. J’ai hâte de prendre part à cette saison.”

Juan Pablo Montoya :

Le Colombien a fait les belles heures de la Chip Ganassi Racing en CART et c’est ce même Chip Ganassi qui est venu le chercher en Formule 1 pour lui mettre le pied à l’étrier en NASCAR. Il paraît peu probable que le vainqueur de l’Indy 500 2000 quitte son équipe de cœur. Actuellement la Chip Ganassi Racing possède un droit d’exclusivité sur son pilote phare.

“Nous en avons quelque peu parlé, mais nous ne nous sommes pas encore assis autour d’une table afin de trouver un accord alors ne devons attendre. Nous avons une très bonne relation et nous pouvons trouver un arrangement.”

Brian Vickers :

Après une année 2010 gâchée par des problèmes de santé qui l’ont empêchés de piloter, Brian Vickers revient plus affûté que jamais. Le pilote de la Red Bull Racing entre dans sa dernière année de contrat et ne souhaite pas communiquer sur son avenir.

Même s’il se tait lorsque son avenir est évoqué, Brian Vickers devrait rester à la Red Bull Racing. Depuis son arrivée en 2007 chez Red Bull, il est le grand artisan du succès de cette équipe.

Ryan Newman :

Comme Brian Vickers, Ryan Newman ne souhaite pas parler de son avenir. Son patron, Tony Stewart a même déclaré ne pas connaître les termes du contrat. Stewart a beau apprécier Newman ce dernier pourrait bien prendre la porte si les résultats ne suivent pas…


Mark Martin :

Depuis plusieurs années Mark Martin à le chic pour annoncer que la saison actuelle est sa dernière à temps complet, mais à 52 ans il est toujours là. Une chose est sûre il ne pilotera plus la Chevrolet n°5 de la Hendrick Motorsports la saison prochaine.

Sera-t-il à temps complet ou bien s’orientera-t-il sur un temps partiel, à moins qu’il ne prenne tout le monde de court en annonçant sa retraite définitive.

“Je ne me projette pas dans le futur pour le moment. Je ne suis pas inquiet pour ça. “

Jeff Burton :

Le pilote de la Richard Childress semble se plaire dans cette équipe. Pourquoi irait-il voir ailleurs, alors que la fin de sa carrière se rapproche doucement… Pilote d’expérience s’il en est, il serait un atout s’il décidait de rejoindre une autre écurie.

Donec neque. Phasellus odio ut ut Donec luctus eleifend