Kurt Busch s’impose sur le tout nouveau circuit de Daytona

Kurt Busch, le vainqueur du Budweiser Shootout avait raison, les courses à Daytona ne seront plus jamais comme avant. Grâce à un push de Jamie McMurray – vainqueur des Daytona 500 2010 – Busch a remporté samedi soir la première course de la saison 2011, une course d’exhibition avec comme récompense un énorme chèque.

Sur la ligne il a profité du drapeau noir présenté à Denny Hamlin après que ce dernier ait coupé la ligne jaune à l’intérieur de la trajectoire à quelques longueurs de l’arrivée. Si c’est bien Hamlin qui a coupé la ligne en premier, il a finalement été déclassé jusqu’à la 12ème place – dernière voiture dans le tour – pour cette infraction.

Seul pilote Penske engagé dans cette épreuve, Busch a quand même réussi à trouver un soutien dans le peloton pour aller chercher sa première victoire sur une course utilisant des plaques de restriction. Pour l’anecdote c’est arrivé pour sa première course au volant de la Dodge n°22.

McMurray a terminé à la deuxième place juste devant Ryan Newman, qui pensait bien pouvoir s’imposer en menant à la sortie du dernier virage. Le quintuple champion de la NASCAR Sprint Cup Jimmie Johnson a coupé la ligne à la quatrième place et Greg Biffle à la cinquième.

Cette épreuve s’est déroulée sur la nouvelle surface du circuit de Daytona et le déroulement de l’épreuve a démontré que les courses sur cette piste ne seront désormais plus les mêmes. Pour rouler vite, les pilotes devaient obligatoirement rouler à deux en Draft et c’est ce que les fans ont vu pendant toute la durée de la course.

A l’arrivée, il y a eu 28 changements de leaders entre neuf pilotes – un nouveau record.


Kurt Busch:
“Cela a été une expérience incroyable. Ce Draft à deux est vraiment impressionnant. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Je voulais prendre les tours les uns après les autres et voir ce qui allait se passer. Je voulais d’abord apprendre à piloter sur cette piste et voir le comportement de la Dodge.”

“McMurray était l’homme à battre ce soir. Je suis resté avec lui et il a joué le jeu. Je ne pourrais jamais assez le remercier pour ce qu’il a fait ce soir. J’espère que les fans ont apprécié le spectacle.”

Pour McMuray, cette nouvelle expérience à Daytona restera également un bon souvenir.
“C’est un genre de course complètement différent de ce que je connaissais. J’espère que cela a été aussi passionnant pour les fans. Pour nous pilotes, le Draft à deux et le fait de pouvoir rouler côte-à-côte a été quelque chose d’incroyable.”

Pénalisé en fin d’épreuve, Hamlin a expliqué qu’il avait en fait préféré couper la ligne plutôt de d’envoyer Newman dans la barrière des tribunes.

Denny Hamlin :
“Cette ligne jaune est là pour nos protéger et pour protéger les fans dans les tribunes. J’ai simplement choisi la solution de la sécurité. Une victoire au Shootout ne méritait pas d’envoyer la n°39 dans les tribunes. Pour moi, à la vitesse où nous étions sur la piste, si j’avais touché l’arrière de sa voiture, la voiture se serait envolée.”

Parti depuis la pole position, Dale Earnhardt Jr. a été impliqué dans un accident au 28ème tour. Suite à un contact de Regan Smith, la voiture de Carl Edwards est venue percuter la Chevrolet de Earnhardt Jr. qui est à son tour parti en tête à queue et dans le mur extérieur. La réaction en chaîne a ensuite également impliqué Joey Logano, Juan Pablo Montoya et Kevin Conway. Johnson a lui aussi été légèrement touché, mais il a pu réparer et rester dans le tour des leaders.

Carl Edwards :
“Nous étions à trois ou quatre de front et je me suis retrouvé entre la 88 et la 78. Je ne savais pas que la 78 était là. Il a continué à descendre sur la trajectoire. J’ai réussi à me faufiler pour me rapprocher de la 88, mais il m’a finalement touché à l’avant droit. Tout le monde cherchait à trouver la meilleure place dans le peloton.”

Jeff Burton a mené 13 des 25 tours du premier segment de cette épreuve qui en comptait 75. Durant toute l’épreuve, le scénario était très clair. A deux voitures, la vitesse permettait aux pilotes de remonter, mais dès qu’ils se retrouvaient seuls en piste ils chutaient très rapidement dans le classement.

Kevin Harvick et Burton ont pas mal travaillé ensemble tout comme le duo surprise formé entre Earnhardt et Kyle Busch. Le pilote de la Chevrolet n°88 a d’ailleurs déclaré pendant la pause que la 18 était collée à lui comme du Velcro. Earnhardt a mené quatre tour lors du premier segment tout comme Tony Stewart.

A voir également:
Résultat complet de la course.

ipsum eget porta. venenatis in libero. Praesent libero