Ils ont tout à prouver !

En 2010, Paul Menard a terminé vingt-troisième du championnat avec un top-5 et six top-10. Si cette performance n’a pas grand chose d’extraordinaire face aux meilleurs de la catégorie, c’était tout de même un grand pas en avant pour Menard qui se trainait en fond de top-30 depuis ses débuts en Sprint Cup.

Pour cette nouvelle année, la Richard Childress Racing a décidé de l’engager pour pilote la quatrième voiture de l’équipe. La dernière fois que l’écurie Chevrolet a disposé de quatre voitures, c’était en 2009 et cela ne s’était pas particulièrement bien passé pour les quatre pilotes puisqu’aucun d’entre eux n’avait participé au Chase et tous avaient fini la saison sans la moindre victoire.

Mais cette saison la RCR semble mieux préparée et Kevin Harvick, Clint Bowyer et Jeff Burton devraient encore jouer le top-10 au championnat. Pour le jeune Menard, on en est pas encore là mais l’arrivée dans une grande écurie devrait lui permettre de continuer sa progression pour enfin accéder au top-20 du classement général. Après tout, on ne va pas lui demander de décrocher la lune dès son arrivée.


Pour Marcos Ambrose, la donne est un peu différente. Après une première saison complète réussie en 2009, il est passé complètement au travers l’an passé. Vingt-sixième du championnat avec deux top-5 et cinq top-10, il avait terminé très très loin de ses espérances (une place en playoffs). On se souviendra également de sa bourde de Sonoma qui l’avait privé de la victoire.

Suite au départ de Kasey Kahne, c’est le pilote australien, double champion en V8 Supercars, qui a été retenu pour le remplacer. Un bien belle promotion puisque cette écurie n°9 est d’un très bon niveau depuis pas mal de temps maintenant. Avec A.J. Allmendinger, le duo de la RPM se montre homogène et intéressant. Les problèmes d’argent dans cette écurie semblent enfin réglés, ce qui devrait permettre de repartir du bon pied pour cette nouvelle année.

Comme en 2008, Ambrose devrait pouvoir espérer faire son retour dans le top-20 du classement général, ce qui est totalement légitime lorsque l’on est au volant de la n°9. Cette équipe sera assurément en mesure de lui offrir sa première victoire en carrière, sûrement sur un circuit routier. De plus, Ambrose devrait être plus régulier grâce à une voiture plus fiable. Le sympathique australien est en tous cas bien armé pour nous surprendre positivement cette année.

Enfin Kasey Kahne débarque chez Red Bull Racing pour une saison avant de rejoindre la Hendrick Motorsports en 2012. Que penser de cela ? Brian Vickers a fait le Chase en 2009 mais la Red Bull Racing a été plus ou moins à la ramasse l’an passé. A l’instar de la Richard Petty Motorsports, le duo Kahne / Vickers est plaisant sur le papier, mais ces deux pilotes nous ont malheureusement démontré par le passé qu’ils étaient capables du meilleur comme du pire.

Kasey Kahne a participé aux playoffs version 2009 au volant de sa Dodge que beaucoup disaient bien en deçà des autres constructeurs. Le beau gosse de la NASCAR avait donc demandé à Richard Petty avait donc demandé des garanties sur les performances de sa voiture en 2010 ce qui s’est traduit par un passage en Ford, et qui n’a rien donné puisque Kahne a même quitté l’écurie n°9 avant la fin de saison.

Au final, on ne sait pas comment Kahne va gérer cette saison. Simple année de transition ou réelle motivation pour relancer sa carrière et arriver d’un bon pied chez Hendrick ? De plus, l’état de forme des Toyota de la Red Bull Racing demande confirmation sur les ovales typiques de la NASCAR, là où elles n’avaient pas particulièrement brillé l’année dernière.

Au final chacun de ces trois pilotes a quelque chose à prouver cette année et même si Kahne est présent depuis plus longtemps que les deux autres, on attend le vrai décollage de sa carrière et un retour à son niveau de 2006 (victorieux à six reprises). Début de réponse dès dimanche à Daytona.

odio velit, Curabitur non sem, Sed sit ante.