Todd Bodine peut-il devenir le premier à conserver son titre ?

En 2010, Todd Bodine est devenu seulement le troisième pilote à être doublement titré en NASCAR Camping World Truck Series. Ron Hornaday mène la danse avec quatre sacres (1996, 1998, 2007 et 2009) suivi par Jack Sprague (1997, 1999 et 2001). Bodine pour sa part avait déjà décroché le Graal en 2006.

Comme vous pouvez le voir, aucun pilote n’a réussi à décrocher deux titres consécutifs dans la troisième division de la NASCAR et Todd Bodine pourrait être le premier à réalise cet exploit. On pourrait dire qu’il est le grandissime favori pour cette saison tant il a dominé le championnat l’an passé. Mais après tout, on disait la même chose pour Ron Hornaday un an plus tôt.


Cette saison, les prétendants sont très nombreux. A commencer par Todd Bodine donc qui devrait peut-être se méfier de l’un de ses coéquipiers, en l’occurrence Brendan Gaughan. Quant à Justin Lofton, il est pétri de talent mais encore un peu jeune.

Toujours chez Toyota, le champion 2003 Travis Kvapil revient à temps complet dans la série sur le n°5 et il est certain qu’il ne fera pas de la figuration. Le reste des prétendants sérieux est à aller chercher chez Chevrolet, notamment avec les coéquipiers de chez Thorsport, Johnny Sauter et Matt Crafton.

Mais l’adversaire n°1 de Bodine se nommera sûrement Ron Hornaday Jr., l’homme aux quatre titres. Après une saison 2010 très moyenne, nul doute qu’il reviendra avec un esprit très revanchard pour corriger le tir. Nelson Piquet Jr., qui sera son coéquipier, ne devrait pas se battre pour le championnat mais un top-10 au général est possible vu ses prestations de l’an passé.

Enfin comment ne pas évoquer les prétendants au titre sans parler d’Austin Dillon et de son truck n°3 ? Le pilote RCR possède une très grosse pointe de vitesse, en témoignent ses six poles l’an passé, mais doit progresser dans la constance. S’il arrive à passer un cap cette année, alors il deviendra très dangereux. Autre jeune aux dents longues, James Buescher sera également à surveiller.

quis ut dolor justo efficitur. tristique elit. eget quis, sem,