Tony Stewart met tout le monde d’accord à Daytona !

À Daytona en NASCAR Nationwide Series il y a Tony Stewart et il y a les autres. Le double champion NASCAR Sprint Cup Series a parfaitement géré les derniers tours de course et a trouvé en Landon Cassill le meilleur choix de draft possible pour aller remporter une quatrième victoire consécutive lors des DRIVE4COPD 300 !

Le finish aura été à l’image de la course, un bataille de duos. Landon Cassill et Tony Stewart d’un côté, mais face à eux la concurrence était relevée. Clint Bowyer et Dale Earnhardt Jr. se sont entendus, jusque dans les derniers mètres, mais Bowyer a tenté de bloquer Stewart, ce qui lui a fait perdre toute chance de victoire.

Kyle Busch et Joey Logano étaient candidats à la victoire. Cette paire était clairement celle qui perdait le moins de temps lorsqu’il fallait échanger les positions. Mais Joey Logano a terminé dans le mur à la sortie du virage n°2 du dernier tour après un bump pas totalement maîtrisé par Kyle Busch.

Trevor Bayne, très à l’aise quand il s’agit de pousser un pilote a perdu tout espoir de victoire lors de la dernière relance à six tours du but en travaillant avec son équipier de la Roush Fenway Racing. Bayne parvient tout de même à sauver un top-10 ce qui est un moindre mal.

Au final Tony Stewart s’impose avec sept millièmes de seconde d’avance sur Clint Bowyer. Landon Cassill prend la troisième et s’empare pour la première fois de sa carrière de la tête du classement général, du fait que les deux pilotes le précédant ne marquent pas de points en Nationwide. Dale Earnhardt Jr. est quatrième devant Reed Sorenson et Jason Leffler pour ce qui est un sextuplé Chevrolet !

Le top-10 est complété par Kyle Busch, Ricky Stenhouse Jr., Michael Waltrip et Trevor Bayne.


Cette course aura été marquée par record de trente-cinq changements de leader. Plusieurs accidents seront venus émailler cette course. Le plus spectaculaire est à l’actif de Brad Keselowski qui est parti dans l’herbe après avoir été poussé par Cassill, lui même poussé par un adversaire. La Dodge Challenger est alors remontée sur l’ovale piégeant Josh Wise. Les deux hommes sont sortis de leur voiture sans aucune blessure, mais la course s’arrêtait nette pour eux. Le champion 2010 mettant ainsi fin à une série de cent-deux courses consécutives à l’arrivée !

Sam Hornish Jr. n’a pas eu plus de chance que son équipier puisqu’il a été impliqué dans deux accident, le second peu avant la mi-course mettra fin à sa course.

Au trentième tour Danica Patrick est entrée dans l’histoire en devenant la première femme à mener une course de NASCAR à Daytona. La pilote de la JR Motorsports a terminé cette épreuve en quatorzième position, son meilleur résultat en carrière.

À l’instar de ce que l’on peut voir en NASCAR Sprint Cup Series depuis le début des speedweeks l’épreuve de Nationwide a démontré que deux voitures collées l’une à l’autre étaient bien plus rapide que le reste du peloton. Ainsi peu avant la neutralisation de la mi-course, Keselowski et Bayne avait plus de douze secondes d’avance sur le peloton.

Cette course était également la première sans catch-can man dans les stands et avec le nouveau système de ravitaillement et force est de constater qu’il reste du travail au sein de certaines écuries, notamment la Penske Racing, qui a dû par deux fois rappeler Brad Keselowski car le réservoir n’était pas rempli complètement.

in Lorem Praesent elit. dolor sed vel, libero.