Ford a bien joué le coup à Daytona

Les apparences sont parfois trompeuses, mais Ford nous refait le coup chaque année. Très discrètes lors des essais, pas forcément plus en vue lors du Budweiser Shootout ou des Gatorade Duels, les Ford sont toujours dans le top-5 à l’arrivée des Daytona 500. Et cette année 2011 a été particulièrement prolifique puisque la marque à l’ovale bleu a signé un triplé.

Le vainqueur se nomme Trevor Bayne. Recruté en fin de saison dernière par la Roush Fenway Racing pour piloter à temps complet en Nationwide, le jeune pilote avait également décidé de faire un calendrier partiel en Cup avec les Wood Brothers, l’une des écuries les plus mythiques de la NASCAR.


La voiture n°21 n’est plus à temps complet depuis un bon moment désormais mais elle n’est pas ridicule lors de chacune de ses apparitions. Après une très bonne Gatorade Duel, ponctuée malheureusement par un accident, Trevor Bayne a réussi le tour de force de faire gagner cette voiture ce qui n’était plus arrivé depuis dix ans avec la victoire d’Elliott Sadler à Bristol. Avec sa déco rétro, on se croyait revenu à la grande époque de la Mercury n°21 et David Pearson !

Second sur la ligne, Carl Edwards est le seul pilote Roush bien classé lors du final puisque David Ragan a écopé d’un drapeau noir pas forcément immérité vu le restart qu’il avait fait précédemment. Néanmoins, les pilotes des Ford n°6 et n°21 ont fait un super boulot pour revenir jusqu’aux avant-postes. Concernant Edwards, revenu comme un boulet de canon grâce à David Gilliland, il occupe maintenant la tête du classement général vu que Trevor Bayne ne marque pas de points dans cette série.

Avant le tri ovale, Edwards s’est retrouvé bloqué à l’extérieur par Bobby Labonte et n’avait pas d’autre solution que de pousser Trevor Bayne ce qui a expédié la Ford n°21 sur la victory lane. Enfin pour finir David Gilliland, que l’on avait pas vu de la course, a signé une très belle troisième place mais il n’en est pas à son premier fait d’arme : il avait terminé huitième en 2007.

ante. ut quis felis pulvinar id