Dale Earnhardt Jr. y a cru jusqu’au bout

Dale Earnhardt Jr. a évité tous les accidents lors des Daytona 500, sauf le dernier. Le pilote de la Hendrick Motorsports a terminé sa course lors du 203ème tour dans le mur de la ligne droite arrière.

Cet accident n’était ni plus ni moins que le troisième pour Dale Earnhardt Jr. en huit jours après ceux du Budweiser Shootout et des essais des Daytona 500. Classé vingt-quatrième il était cependant le dixième pilote à abandonner suite à un accident.

Dale Earnhardt Jr. : “Nous avons bien roulé tout au long de la course, quelques soient les circonstances. C’était dingue à la fin. On a essayé d’éviter l’accident en fin de course, mais cela n’a pas fonctionné.”


Dès le vingt-neuvième tour, Dale Earnhardt Jr. voyait ses trois équipiers de la Hendrick Motorsports impliqués dans le big one. Si cela pouvait s’avérer embêtant pour n’importe quel pilote de perdre ses trois équipiers, ce ne l’était pas pour Dale Earnhardt Jr. qui a l’habitude de travailler avec n’importe qui.

Dale Earnhardt Jr. a travaillé un temps avec Tony Stewart, mais une crevaison au tour 199 a forcé le pilote Hendrick a repasser par les stands, ce qui le fera repartir du fond de peloton.

Dale Earnhardt Jr. : “Ce type de course n’est pas très bon car quand je pousse quelqu’un je ne vois pas où je vais. Je pense que ce qui est à l’origine des nombreux accidents. Quand vous êtes derrière, vous espérez juste que vous poussez bien et que vous n’envoyez pas le gars de devant au crash. Je ne pense pas que c’est ce que nous devons avoir.”

fringilla et, Donec risus commodo commodo