Jeff Gordon veut rebondir dès ce week-end à Phoenix

Triple vainqueur des Daytona 500, Jeff Gordon espérait bien ajouter une quatrième fois son nom cette année, mais impliqué dans un accident au vingt-neuvième tour, il devait se faire une raison. Malgré des réparations, Gordon est revenu en piste avec trente tours de retard et s’est finalement classé vingt-huitième.

Gordon tentera de rebondir à Phoenix ovale sur lequel il a décroché son unique victoire en 2007. Cette année là il signait son premier succès de l’année, il en avait signé cinq autres, avant de terminer le championnat à la deuxième place. De bon augure ?

Jeff Gordon : “Alan et le reste de l’équipe ont fait du bon boulot durant les Speedweeks. Nous avions une voiture rapide. Après le crash lors de la Gatorade, ils ont été capable de réparer la voiture. La voiture était rapide durant la course. Dommage que nous ayons été impliqués dans un accident si tôt dans la course.”

Jeff Gordon est venu vingt-quatre fois sur le tri-ovale d’un mile de Phoenix et outre sa victoire, il compte trois poles, neuf top-5 et dix-sept top-10.


Ce week-end marquera l’entrée en vigueur du nouveau règlement pour les qualifications. Celles-ci se dérouleront dans l’ordre inverse du résultat des essais. Si les qualifications ne peuvent avoir lieu pour cause de pluie, la grille de départ sera également établie en fonction des essais.

Jeff Gordon : “Il y a certaines choses qui devront être ajustées ce week-end. Par le passé le soleil était gênant dans le virage n°1. Les essais de vendredi nous aiderons à voir ce que donne le soleil en février sur cette piste. Les essais détermineront l’ordre de passage en qualification. Cela rendra les qualifications plus intéressantes, puisque les pilotes les plus rapides sortiront en fin de journée. Les qualifications sont importantes à Phoenix et c’est une aide pour la course. Ce n’est pas comme à Daytona où l’on peut passer de la dixième à la première place en un tour ; moins de position nous aurons à gagner pour arriver en tête, meilleur ce sera.”

accumsan libero. tempus Nullam fringilla ultricies risus felis Curabitur id, amet, efficitur.