Une crevaison qui coûte cher pour David Ragan

Après s’être loupé lors de l’avant-dernier restart des Daytona 500, David Ragan avait à cœur de se racheter à Phoenix lors des SUBWAY Fresh Fit 500, mais voilà une crevaison l’a envoyé dans le mur au tour 124 et l’a contraint à l’abandon. Ragan est finalement classé trente-sixième de cette épreuve.

Impliqué lors du big one du tour 68, David Ragan n’avait que peu de dégâts ce qui a permis à son équipe de réparer rapidement lors de la neutralisation et de ne pas lui faire perdre de tours. Il se fera finalement prendre un tour par le leader de la course quelques boucles seulement avant sa crevaison.

David Ragan : “On a explosé un pneumatique à l’avant droit. Nous étions impliqué dans le big one, mais l’équipe a fait du très bon travail pour remettre la voiture en piste très rapidement. Nous étions dans le tour du leader et capable de faire quelque chose aujourd’hui.”

La crevaison de Ragan est intervenue alors que les arrêts aux stands sous drapeau vert devaient se dérouler une dizaine de tours à peine après cet incident.


David Ragan : “Nous étions probablement à dix ou quinze tours d’un arrêt. Je ne sais pas si nous avons roulé sur un débris ou quoi, mais je n’ai eu aucune alerte. On se battait avec Montoya assez durement. Un top-20 était largement envisageable, mais il y a eu cette crevaison et ce contact assez dur avec le mur.”

Du fait de son abandon David Ragan a chuté à la vingt-cinquième place du classement général et est maintenant à quarante-et-une longueurs du nouveau leader du classement, Kyle Busch. La situation est donc déjà préoccupante pour le pilote de la Ford Fusion n°6 de la Roush Fenway Racing, qui en deux courses a déjà bien hypothéqué ses chances de se qualifier pour les playoffs.

commodo nec ut ante. ut vel, tristique diam velit, risus. dolor.