Kevin Harvick se remet dans le droit chemin

Après avoir été victime d’une casse moteur lors des Daytona 500 qu’il a terminés à la quarante-deuxième place, Kevin Harvick voulait absolument se relancer dès Phoenix lors des SUBWAY Fresh Fit 500, théâtre de la seconde course de l’année en NASCAR Sprint Cup. Cela a été chose faite grâce à une très belle quatrième place qui le fait remonter à la vingt-deuxième place au classement général.

Qualifiée dix-septième, la Chevrolet n°29 intégrait rapidement le top-15 de la course puisqu’il était déjà treizième lors de la première neutralisation au 22ème tour lorsque son crew chief Gil Martin l’a appelé aux stands pour quelques ajustements. Reparti dix-neuvième au 25ème tour, le double champion Nationwide pointant déjà dans le top-10 sept tours seulement après la relance.


L’arrêt suivant ne se passera pas très bien pour Harvick qui sortira des stands à la vingt-et-unième place, en plein milieu du peloton. Un arrêt manqué qui aurait pu mettre fin à ses espoirs au 58ème tour lorsque la Chevrolet n°5 de Mark Martin a violemment tapé la voiture d’Harvick lors de l’incident Kyle Busch / Carl Edwards, ce qui a eu pour effet d’envoyer le pilote RCR en tête à queue avec un arrière gauche bien endommagé. L’écurie n°29 a profité de la longue neutralisation pour réparer le mieux possible la voiture et cela payera par la suite.

31ème sur le restart suivant, Harvick profitait finalement de sa présence à l’arrière du peloton pour éviter le carnage du 68ème tour impliquant pas moins de quatorze voitures, mais pas la n°29. Quatorzième suite à cet incident, le pilote RCR n’avait plus qu’à produire son effort pour revenir dans le top-10 puis le top-5, tout en menant un tour lors d’un cycle d’arrêts sous drapeau vert, ce qui est toujours bon à prendre.

Kevin Harvick : “Nous avions une très bonne voiture aujourd’hui. A un moment de la course, nous sommes redescendus dans le peloton avant de nous faire toucher dans un accident. Il fallait ensuite se battre pour remonter aux avant-postes. C’était une bonne journée pour nous. Les gars ont fait du bon boulot lors des ravitaillements. Nous aurions peut-être pu aller chercher les trois gars de devant, mais ce top-5 est déjà très positif pour nous.”

fringilla non ante. risus. Aenean suscipit